Cet aspirateur n'est pas facile à remplir

Ingrid Deltenre, toujours à la tête de Publisuisse, fait parler d'elle dans son rôle de future directrice de la télévision. Mais lorsqu'il s'agit de son successeur à la commercialisation de la SSR, les représentants de la branche froncent les sourcils.

La spécialiste du marketing télévisuel Ingrid Deltenre, toujours à la tête de Publisuisse, fait parler d'elle dans son rôle de future directrice de la télévision. Mais lorsqu'il s'agit de son successeur à la tête de la SSR, les représentants de la branche froncent les sourcils.Les opinions sur l'aptitude d'Ingrid Deltenre à devenir la nouvelle responsable de la télévision sont unanimes et attendues, comme on l'entend rarement dans la branche. Le directeur désigné de SF DRS a apporté une bouffée d'air frais à la poussiéreuse Publisuisse. On s'attend maintenant à ce qu'elle ait un effet similaire sur SF DRS. " Karin Steiner (Drei Media Team AG) est convaincue que " l'esprit de Deltenre sera bon pour la télévision suisse, qui est encore à moitié une entreprise d'Etat. Le nouveau patron de Leutschenbach est un leader talentueux et sait comment motiver les gens. "Et elle a de l'endurance et s'investit dans les tâches jusqu'à ce qu'elle trouve des solutions", ajoute Peter Döbeli (Konnex AG). Il lui reconnaît également le mérite d'avoir définitivement éliminé "la mentalité de monopole et de pouvoir" - les vestiges de l'ancienne AG pour la télévision publicitaire.
Le vide chez Publisuisse?mais à côté de l'anticipation d'un élan positif chez SF DRS, des voix inquiètes se font entendre sur le plan de succession chez Publisuisse. "Mme Deltenre laisse un vide - sa façon ouverte d'aborder les questions et les besoins nous manquera", déclare Karin Steiner. Cette ouverture vers les partenaires du marché est l'une des choses les plus importantes attendues de la nouvelle direction.
Il faut maintenant trouver rapidement le successeur. Peter Schellenberg est encore directeur de la télévision jusqu'au 31 décembre 2003. Mais Deltenre passera dès l'automne à SF DRS - et ne sera dès lors disponible pour Publisuisse qu'à demi puissance.
Cependant, le processus de succession en est encore à ses débuts. Publisuisse ne se prononce même pas sur la question de savoir si une solution externe ou interne serait privilégiée. Dans les prochains jours ou semaines, le conseil d'administration se réunira et décidera de la procédure à suivre pour l'élection. "Il faut généralement trois ou quatre mois pour trouver un candidat", explique M. Deltenre. Si l'on ajoute le délai de préavis du ou des candidats choisis, le transfert pourrait avoir lieu en octobre ou novembre au plus tôt.
Mais une chose est déjà certaine : Ingrid Deltenre restera chez Publisuisse. Selon la pratique de la SSR, les trois directeurs TV de SF DRS, TSR et TSI sont tous également membres du Conseil d'administration (CA) de Publisuisse. Peter Schellenberg en est même le président depuis l'été 2001. L'actionnaire de Publisuisse, à savoir SRG SSR idée suisse, est responsable de l'élection du CA.
Cependant, Mme Deltenre n'est pas particulièrement à l'aise avec l'idée de reprendre le poste de président de Schellenberg. Elle serait ainsi la supérieure directe de la nouvelle direction de Publisuisse. Ce qui donnerait lieu à une étrange constellation, comme l'admet Deltenre elle-même. "Ce ne serait certainement pas optimal. Parce que la nouvelle personne voudra faire certaines choses différemment de moi, et cela doit être possible." De manière générale, la question du rôle qu'elle jouera au sein du conseil d'administration de Publisuisse n'est pas urgente. Le mandat de M. Schellenberg en tant que président du conseil d'administration ne prend fin qu'en juin 2004. Il est très probable qu'il restera en fonction jusqu'à cette date.
Ne pourra gérer les destinées de Publisuisse qu'à temps partiel à partir de l'automne : la nouvelle directrice de la télévision Ingrid Deltenre.

Au conseil d'administration de Publisuisse jusqu'en 2004 : Peter Schellenberg.
L'équipe de Publisuisse attend toujoursLorsque le patron part, les autres employés s'interrogent généralement sur leur propre avenir dans les nouvelles conditions prévues. Quelle est l'ambiance dans l'équipe de Publisuisse ?
L'équipe Publisuisse après que les jours avec le patron populaire sont comptés ? "Jusqu'à présent, je n'ai pas remarqué d'incertitude parmi les employés.
Markus Hollenstein, responsable de la communication de Publisuisse, déclare : "Nous attendons de voir quelle ligne de conduite la nouvelle personne adoptera et quelle ambiance elle apportera. "Vous attendez de voir sur quelle ligne la nouvelle personne va se placer et quelle humeur elle va apporter avec elle. Ce n'est qu'ensuite que nous envisagerons les conséquences possibles." Et Hollenstein lui-même, qui a développé la communication de Publisuisse et l'a placée sur une nouvelle base : Va-t-il rester ou se prépare-t-il à faire le grand saut ? "Si l'alchimie est bonne, alors le travail avec la nouvelle personne sera également amusant.
Daniel Schifferle

(35 visites, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet