Le commerce de l'occasion chez Digitec Galaxus est en plein essor.

Les ventes de produits d'occasion par les clients de Digitec et Galaxus ont presque doublé l'année dernière. Cette année, il y a des signes d'une nouvelle forte croissance. La communauté est satisfaite de l'option, mais voit également un potentiel d'amélioration.

Qui chez Digitec et Galaxus dans le secteur de l'occasion En cherchant les bonnes affaires, vous trouverez non seulement des retours déclarés comme "utilisés + testés" ou "comme neufs + testés", mais aussi des offres d'occasion de clients. Depuis l'automne 2017, les clients peuvent revendre au même endroit les produits qu'ils ont achetés chez Digitec et Galaxus, qu'il s'agisse d'un téléphone portable poussiéreux, d'une console de jeu de dernière génération ou d'une chaise longue qui ne tient plus sur le nouveau balcon.

Selon Digitec Galaxus, de plus en plus d'acheteurs en ligne ont recours à cette option de revente : en 2020, ils ont vendu 96 % d'articles d'occasion en plus. Et cette année, il y a des signes d'une nouvelle forte croissance : Au premier semestre 2021, les particuliers ont vendu deux tiers de produits d'occasion de plus que sur l'ensemble de l'année 2020.

Avec cette option, Digitec Galaxus veut donner une seconde vie à divers produits et apporter une contribution à l'environnement. "Parce que nous offrons cette option simple, rapide et sûre pour la vente d'occasion, moins de produits usagés finissent à la poubelle ou au recyclage", explique Zara Hegemann, Product Owner chez Digitec Galaxus et responsable de la fonction de revente.

Pour des raisons de concurrence, Hegemann ne veut pas donner d'informations sur le nombre d'unités vendues ou sur les ventes d'occasion. Mais elle révèle d'autres chiffres. Par exemple, la part des ventes d'occasion chez Digitec et Galaxus : environ 75 % des ventes en 2020 ont eu lieu chez Digitec et 25 % chez Galaxus. "Le marché de l'électronique d'occasion s'est définitivement établi chez Digitec", déclare Hegemann. Cependant, la part des ventes d'occasion chez Galaxus, le grand magasin en ligne, augmente rapidement : en 2019, elle n'était que de 18%.

Taux de réussite de 44 %.

Parmi les offres d'occasion des clients de Digitec et Galaxus, 44 % en moyenne trouvent un acheteur dans l'année en cours. Les 56 % restants des offres de vente expirent, par exemple parce que le prix de la table de ping-pong usagée était trop élevé ou parce que l'écran du téléphone portable présente une rayure profonde. "Le taux de 44 % est remarquable", déclare M. Hegemann.

Elle suppose que cela est probablement dû à la forte proportion d'électronique dans les offres. Les téléphones portables d'occasion sont plus intéressants qu'une armoire d'occasion, par exemple. "D'autre part, les offres font généralement l'objet d'une grande attention grâce à la fréquence élevée des clients. En 2020, plus de deux millions de clients ont fait leurs achats chez Digitec ou Galaxus.

Les taux de réussite les plus élevés ont été obtenus en 2020 par les clients qui avaient vendu les produits suivants :

  • Contrôleur de ventilateur : 77%
  • Courroie d'impulsion : 77%
  • Webcam : 76%
  • Lecteur optique externe : 75%
  • Lunettes VR pour téléphone portable : 75%
  • Stylet : 75%
  • Support pour casque d'écoute : 73%
  • Lecteur de médias en continu : 72%
  • Bloc-notes : 71%
  • CPL : 71%

En chiffres absolus, cependant, les clients de Digitec et de Galaxus ont vendu l'an dernier principalement des téléphones portables usagés, suivis par des moniteurs de PC, des cartes graphiques, des casques et des ordinateurs portables.

Grincements de dents sur les frais de service

La communauté Digitec Galaxus est généralement satisfaite de l'offre. Par exemple, la garantie restante du produit - si elle est encore disponible - est également reprise, ce qui réjouit les utilisateurs. Compte tenu de la taille de la communauté Digitec Galaxus, il est bien sûr particulièrement intéressant pour les revendeurs de proposer leurs produits d'occasion sur une place de marché comptant de nombreux acheteurs potentiels.

Néanmoins, il y a aussi des points que les utilisateurs espèrent voir s'améliorer à l'avenir. D'une part, les frais de service - généralement 10 % - sont relativement élevés, écrivent plusieurs clients. C'est beaucoup, si l'on considère que les vendeurs doivent encore payer les frais d'expédition et autres dépenses.

Certains revendeurs prospères attendent également un temps relativement long pour recevoir leur argent, car celui-ci n'est déclenché que lorsque l'acheteur marque le produit comme "reçu".

À la demande de Advertisingweek.ch Alex Hämmerli est satisfait des réactions de la communauté. En ce qui concerne les frais de service dont on se plaint beaucoup, le Senior PR Manager commente : "Notre commission est comparable aux frais de courtage de la concurrence, comme ceux de Ricardo. Nous pensons également que notre modèle de tarification est équitable, puisque la commission diminue avec le montant du prix de vente." En ce qui concerne les délais d'attente parfois plus longs des transactions, M. Hämmerli fait référence aux demandes que les acheteurs reçoivent de Digitec Galaxus quatre jours après la confirmation de l'envoi. "Si aucune confirmation ne suit, l'acheteur reçoit un autre rappel après cinq jours supplémentaires", explique-t-il.

Au fur et à mesure de son développement, M. Hämmerli affirme que Digitec Galaxus souhaite rendre l'ensemble du processus encore plus facile, tant pour les acheteurs que pour les vendeurs.

(Visité 546 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet