Un jeu en monde ouvert surmonte la censure de la presse

Dans le cadre de la lutte contre la censure, l'ONG Reporters sans frontières a créé une bibliothèque Minecraft qui rend les articles censurés librement accessibles partout dans le monde.

En collaboration avec la société Blockworks, l'ONG a ouvert les portes de la bibliothèque numérique Minecraft à l'occasion de la Journée mondiale contre la censure sur Internet. Dans cette bibliothèque, les journalistes peuvent publier et distribuer des articles censurés dans leur pays d'origine. Pour l'instant, la bibliothèque contient 200 livres, mais d'autres seront ajoutés régulièrement.

En plus d'un hall d'entrée avec des informations sur la liberté de la presse, le bâtiment comprend cinq autres salles, chacune consacrée à un pays. En Égypte, en Russie, en Arabie saoudite, au Mexique et au Vietnam, la censure reste un problème majeur. Il est donc particulièrement difficile pour les jeunes générations de se forger leur propre opinion. La bibliothèque en jeu est censée rendre cela possible maintenant, puisque Minecraft est principalement joué par les jeunes générations.

24 Minecrafters du monde entier ont complété la bibliothèque, qui se compose de plus d'un million et demi de blocs de construction, en un peu plus de trois mois. Parmi eux, un directeur artistique de l'agence DDB Berlin, qui est responsable de l'idée et du concept.

Responsable à Reporters sans frontièresChristian Mihr (directeur général) ; Kristin Bässe (responsable des médias et des relations publiques). Responsable chez DDB BerlinDennis May (CCO) ; Jan Harbeck, David Mously (directeur général) ; Patrik Lenhart (directeur de la création) ; Marko Lemcke (directeur artistique principal) ; Tpnoas Natterer (rédacteur principal) ; Sandro Heierli (directeur artistique) ; Sirena Grace Martinelli (directrice artistique junior). Responsable de BlockworksJames Delaney (fondateur et directeur général). Responsable chez MediamonksRobert-Jan Blonk (producteur média senior) ; Javier Sancho Rodriguez (chef de projet senior) ; Jamie Moodley (créatif senior) ; Jeroen Hol (concepteur UX) ; Rene Drieënhuizen (chef développeur front-end) ; Johan Holwerd (développeur technique 3D) ; Reinder Nijhoff (développeur R&D). Responsable de l'HumblebragJessica Hartley (associée directrice).

(34 visites, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet