Les consommateurs veulent rester en forme malgré la fermeture de la prison

Les thèmes de la santé et du bien-être ont gagné en importance pendant la crise de Covid 19. Toutefois, les données de GfK montrent que cette tendance était déjà de plus en plus marquée chez les consommateurs européens avant le déclenchement de la pandémie.

consumer-wearable-unsplash

Actuellement, les consommateurs européens souhaitent avant tout une chose : rester en bonne santé physique et mentale. Selon les données de GfK, un mode de vie sain était déjà devenu une partie importante de leurs habitudes quotidiennes pour environ 50 % d'entre eux au début de la pandémie de Covid 19.

"Les dernières données de notre enquête GfK sur la vie des consommateurs confirment cette tendance", explique Anja Reimer, experte de GfK. "Quarante-six pour cent des Européens déclarent que la prévention et le traitement sont des priorités pour eux lorsqu'il s'agit de veiller à leur propre bien-être. Relativement peu de consommateurs disent qu'ils se concentrent exclusivement sur le "traitement" ou qu'aucun des deux n'est important." En particulier, les personnes interrogées en Espagne sont favorables à l'approche "prévention uniquement", tandis qu'elle est moins appréciée en Belgique, en France et en Russie que dans les autres pays européens.

 

Les produits de santé intelligents ont le vent en poupe 

La vérification régulière des signes vitaux à domicile fait désormais partie d'un mode de vie sain pour les consommateurs. La demande de tensiomètres a augmenté en glissement annuel dans tous les pays européens suivis au cours des dix derniers mois. En Suisse, avec une croissance d'environ 12 %. Avec le désir de prévention, les produits de santé intelligents ont également gagné en importance. Par exemple, plus de la moitié des consommateurs sont intéressés par des appareils capables de mesurer les signes vitaux et de les partager avec leur médecin ou leur famille. Les consommateurs italiens, en particulier, envisageraient d'acheter de tels appareils. En Allemagne et aux Pays-Bas, les gens hésitent davantage à partager leurs données de santé.

 

Les consommateurs espagnols sont les plus actifs en Europe

Un mode de vie sain permet de prévenir certaines maladies. Selon l'étude GfK Consumer Life Study 2020, la forme physique et les activités sportives ont généralement augmenté au cours des cinq dernières années : 38 % des consommateurs européens déclarent faire régulièrement de l'exercice pour rester en forme. 60 % essaient de faire de l'exercice au moins une fois par semaine - ces deux chiffres ont augmenté de 4 points de pourcentage depuis 2015. Les consommateurs espagnols sont plus actifs sur le plan sportif que les habitants d'Allemagne, d'Autriche, de France et de Suisse, bien que l'exercice hebdomadaire soit également considéré comme important dans ces pays.

"Malgré le verrouillage et les restrictions actuelles, les consommateurs veulent rester en forme. Au printemps, un tiers des Suisses se sont promenés plus souvent et un quart ont fait plus de sport", explique Anja Reimer. "En novembre, c'était un peu moins, mais tout de même un peu moins d'un tiers se promène plus souvent et un peu moins de 20 % des répondants font plus de sport."

Grâce à cette tendance constante, la demande d'accessoires de fitness basés sur la technologie a considérablement augmenté. Selon les données de GfK Point-of-Sales, les achats de wearables, c'est-à-dire de smartwatches et de fitness trackers, ont augmenté de 22 % en Europe l'année dernière. Cette tendance est évidente sur tous les marchés européens observés, mais particulièrement en Pologne, au Royaume-Uni, en Scandinavie et aux Pays-Bas. En Suisse, la croissance a été d'environ 7 %. Il n'y a qu'en Espagne que les ventes de wearables ont diminué au cours des derniers mois. Le fait que les consommateurs adoptent une approche plus globale de la santé se traduit par l'augmentation des ventes de wearables dotés de fonctions de surveillance du sommeil.

 

Un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée est important pour les consommateurs 

Dans une enquête Why2buy réalisée par GfK, deux tiers des consommateurs européens ont déclaré qu'ils recherchaient une santé "intérieure". Pour beaucoup, l'équilibre mental est encore plus important que l'amélioration de la santé physique. Il n'est donc pas surprenant qu'actuellement 40 % des consommateurs européens mettent un point d'honneur à prendre régulièrement soin d'eux et à se faire dorloter. En Suisse, 43 % se disent soucieux d'être en bonne condition physique et mentale.

Un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée fait également partie d'un mode de vie équilibré. C'est important pour près de la moitié des consommateurs européens. Les besoins ont augmenté de 9 % en Europe au cours des cinq dernières années. L'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Russie et la Suisse montrent la voie.

La généralisation du travail à domicile a entraîné de nouveaux défis en termes d'équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Selon une enquête menée par GfK en Allemagne, en France et au Royaume-Uni sur le travail à domicile, celui-ci permet de réduire les temps de trajet, de diminuer le stress et de s'occuper de certaines tâches ménagères pendant la journée.

D'autre part, un sixième des employés trouvent frustrant de devoir coordonner leur travail et leurs loisirs, ils se sentent isolés ou obligés de consulter leurs e-mails pendant leur temps libre. Près de deux tiers des Suisses attendent donc des entreprises qu'elles mettent également en place des politiques favorisant le bien-être des employés.

Pour l'étude GfK Consumer Life Les données de plus de 30 000 consommateurs dans plus de 25 pays sont collectées chaque année. L'objectif est de fournir aux entreprises leaders du marché des informations détaillées sur tous les aspects de la vie des consommateurs, notamment leurs attentes, leurs valeurs personnelles, leurs perspectives d'avenir et leurs préoccupations, ainsi que leurs modes de vie et de consommation. 

GfK collecte régulièrement des données sur les ventes dans les secteurs de l'électronique grand public, de la photographie, des télécommunications, de l'informatique, des équipements de bureau et de l'électroménager dans plus de 70 pays à travers le monde grâce à ses panels de détaillants. Tous les chiffres sont basés sur un taux de change fixe de l'euro. 

Les panels de consommateurs GfK font état des achats de biens de consommation dans 17 pays, sur la base de l'enregistrement quotidien des achats de 118 000 ménages. Les enquêtes "Why2buy" des panels de consommateurs sont utilisées pour relier les attitudes des consommateurs aux comportements d'achat enregistrés et expliquer pourquoi les clients achètent. Dans l'étude Why2buy sur la santé et le bien-être, plus de 64 000 ménages en Allemagne, en Autriche, en Belgique, aux Pays-Bas, en Suède, au Danemark, en Pologne, en République tchèque, en Hongrie, en Croatie, en Serbie, en Russie et en Slovaquie ont été interrogés sur la santé et le bien-être.

(Visité 101 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet