Quand moins est plus

Moins de possessions matérielles, moins de décisions inutiles, moins de désordre et plus d'être soi-même, plus de satisfaction, plus de succès - qui pourrait dire non à cela ? Sur le minimalisme en tant que tendance et ses implications économiques.

Vous devez être connecté pour voir ce contenu. SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

Plus d'articles sur le sujet