La Fondation Hans Ringier rend hommage à la Première ministre estonienne Kaja Kallas

Le Prix européen de la culture politique de la Fondation Hans Ringier sera décerné en 2022 à la Première ministre estonienne Kaja Kallas. Selon le président de la fondation Frank A. Meyer, c'est une grande personnalité de la culture européenne de la liberté qui sera récompensée.

Ignazio Cassis, Président de la Confédération suisse, Frank A. Meyer, Président de la Fondation Hans Ringier, Kaja Kallas, Premier ministre d'Estonie, Arvo Hallik, époux de Kaja Kallas. Portrait de l'artiste Tania Jacobi.

Kaja Kallas a reçu le "Prix européen de la culture politique" de la Fondation Hans Ringier le samedi 6 août 2022 à Ascona.

"Kaja Kallas est une femme courageuse - et elle est bien plus que cela : la Première ministre estonienne représente le courage d'un petit pays à une époque menacée. Elle plaide pour une résistance déterminée de l'Occident à la guerre criminelle de Poutine : il faut renoncer à négocier avec le dictateur 'jusqu'à ce que l'Ukraine soit libre'. Kaja Kallas parle au nom d'une nation un peu plus grande que la Suisse, qui, en tant que voisine immédiate de la Russie, est particulièrement exposée à l'agressivité du Kremlin - et qui a derrière elle 50 ans de répression violente de la part du régime de Moscou. La femme d'Etat et, avec elle, 1,3 million d'habitants de l'Estonie sont, si l'on peut dire, en première ligne pour la liberté du monde occidental", a déclaré le président de la Fondation Hans Ringier Frank A. Meyer en commentant le choix de la lauréate de cette année.

Ignazio Cassis, président de la Confédération suisse, a rendu hommage à la lauréate dans son éloge : "En parlant clairement de l'injustice là où elle se produit, en parlant clairement lorsque les droits de l'homme sont violés, vous êtes devenue une personnalité européenne de poids. En tant que Premier ministre, vous défendez depuis un an et demi nos valeurs occidentales, nos valeurs communes. Dans une démocratie, il s'agit aussi de maintenir la vérité en vie. Si nous voulons le faire, il faut avoir le courage de démasquer les mensonges".

La distinction a eu lieu dans le cadre du traditionnel "Dîner Républicain", qui se déroule chaque année à l'hôtel "Castello del Sole" à Ascona sur invitation de Frank A. Meyer.

Le prix européen, doté de 50 000 euros, est décerné pour la seizième fois et a été attribué auparavant à Jean-Claude Juncker, Boris Tadić, Jürgen Habermas, Pascal Lamy, Jean-Claude Trichet, Hans-Dietrich Genscher, Donald Tusk, Wolfgang Schäuble, Heinrich August Winkler, Mario Draghi, Frank-Walter Steinmeier, Margrethe Vestager, Sir Christopher Munro Clark, Zuzana Čaputová et Peter Sloterdijk.

En haut, de gauche à droite : Marco Solari - président du Festival du film de Locarno, Franziska Hoppermann - membre du Bundestag, Ebbe Herfs-Röttgen - épouse de Norbert Röttgen, Paola Rodoni-Cassis - épouse d'Ignazio Cassis, Ignazio Cassis - président de la Confédération suisse. Suisse, Norbert Röttgen - membre du Bundestag, Wolfgang Schmidt - chef de la Chancellerie fédérale, Philippa Sigl-Glöckner - accompagnatrice de Wolfgang Schmidt, économiste et directrice du groupe de réflexion berlinois Dezernat Zukunft, Norbert Hoppermann - mari de Franziska Hoppermann. En bas, de gauche à droite : Franca Lindner - épouse de Christian Lindner, Frank A. Meyer, Kaja Kallas - Premier ministre estonien, Arvo Hallik - époux de Kaja Kallas, Lilith Frey - hôtesse, Christian Lindner - ministre fédéral allemand des Finances.
(Visité 350 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet