La Gen Z est prête à dépenser plus pour le Spatial Audio

La société américaine Agora a étudié les préférences de la génération Z en matière de Spatial Audio. Bien que la moitié des personnes interrogées ne connaissaient pas cette technologie, beaucoup seraient prêtes à mettre la main à la poche pour une meilleure expérience d'écoute.

(Image symbolique : Unsplash/Sandy Kawadkar)

Spatial Audio désigne la technologie audio tridimensionnelle, comme par exemple Dolby Atmos ou 3D Audio d'Apple.

Avant l'enquête, près de la moitié des personnes interrogées (49 %) avaient entendu parler de Spatial Audio. En revanche, 51 % ne savaient rien de cette technologie ou n'étaient pas sûrs d'en avoir entendu parler. 50 % estiment que le développement de l'audio en direct a moins progressé que celui de la vidéo en direct.

Jeux, émissions de télévision et films

Lorsqu'on leur demande dans quel contexte les expériences Spatial Audio jouent le plus grand rôle, les jeux vidéo arrivent en tête avec 24%. Les émissions de télévision ou les films arrivent en deuxième position avec 21 %. Les spectacles virtuels et les concerts suivent avec 14 % de popularité. Les livres audio/podcasts, les présentations en ligne et les rencontres virtuelles représentent chacun 9 %. Avec 8 %, les visites virtuelles dans un espace psychique et avec 5 %, les expériences d'achat dans les magasins jouent le rôle le moins important.

79 pour cent achèteraient de nouveaux écouteurs pour une meilleure expérience d'écoute. Pour 28 pour cent des personnes interrogées, le prix serait secondaire. 26 pour cent pensent que les nouveaux écouteurs ne devraient pas coûter plus de 50 dollars. 25 pour cent ne seraient pas prêts à dépenser plus de 100 dollars pour cela.

En ce qui concerne le métavers, 60% des consommateurs Gen-Z préféreraient utiliser un service avec 3D Spatial Audio. Cela signifie que les voix et les sons sont entendus dans l'environnement virtuel en fonction de la proximité de la source sonore. Avec 34 pour cent, un peu plus d'un tiers était neutre par rapport à cette question. Seuls six pour cent déclarent qu'ils ne préféreraient pas un tel service dans le métavers. Des entreprises comme Apple et Meta ont déjà reconnu la tendance et investissent de plus en plus dans ce domaine. (pte/swi)


Dans le cadre de l'étude, Agora a interrogé plus de 1 500 consommateurs de la génération Z. Ces derniers ont été interrogés sur leurs habitudes de consommation et leurs attentes.  

Plus d'articles sur le sujet