Un hurdler polyvalent

Compresso s'est restructuré. Andreas Schelbert, l'ancien responsable des événements, a désormais pris la direction opérationnelle de l'entreprise qui compte 5 divisions et 30 employés.

"Je crois fermement que la communication sous la ligne est la voie de l'avenir. Ce sont toutes des disciplines de dialogue. Les relations publiques sont en dialogue avec les journalistes et les clients. Dans le cadre d'une promotion, vous offrez quelque chose à des clients potentiels. Lors de l'événement, les réactions sont rapides pour savoir si les invités ont aimé ou non. C'est vivant et interactif."

Cette évaluation d'Andreas Schelbert sur le thème "Below the Line" est optimiste, mais probablement correcte. Les tendances actuelles le montrent également si l'on observe les budgets de la publicité suisse. "Nous ressentons le besoin des clients. Ils veulent un sparring-partner avec lequel ils peuvent aborder leur communication marketing d'une manière nouvelle. Cette nouvelle approche incarne l'idée d'entrer dans un échange direct avec la communauté concernée. Des termes tels que marketing de scène, gestion de communauté ou même below the line reprennent ces approches. Ici, une campagne est abordée de manière plus globale. Le briefing est perçu sous un angle différent. Le choix du canal de communication reste toujours ouvert pour nous dans un premier temps - bien souvent, nous inversons même le briefing initial. Après tout, c'est la communauté concernée qui demande quel canal elle veut utiliser pour communiquer aujourd'hui, et non le client ou l'agence", explique Andreas Schelbert.

Depuis plus de quatre ans, ce spécialiste polyvalent du marketing dirige avec beaucoup d'engagement la division Compresso Event. Andreas Schelbert transmet désormais cette tâche à Eveline Hofstetter. M. Schelbert reprend lui-même la direction opérationnelle de l'ensemble de l'entreprise Compresso, en remplacement de l'ancien directeur général, M. Fridolin Stauffacher. Stauffacher a été l'un des fondateurs et a développé avec succès Compresso. Stauffacher continuera à agir en tant que membre de la direction et du conseil d'administration et continuera à gérer Compresso-Promotion comme auparavant.

Unbenannt-29b
Photo : Andreas Panzeri

Depuis la création du réseau d'agences Compresso en 2004 et la fusion des différentes sous-agences en 2010 pour former Compresso AG, la célèbre agence below-the-line a connu une croissance constante. Avec un large portefeuille de clients renommés et une grande variété de projets, les cinq divisions Compresso-Promotion, Compresso-PR, Compresso-Online, Compresso-Event ainsi que Compresso-Scene-Marketing opèrent aujourd'hui, mais toujours en tant que divisions d'agences indépendantes et compétitives. D'autre part, c'est précisément l'interaction des différentes divisions de l'agence et la compréhension de la communication à 360° qui rendent cette agence "below-the-line" si spéciale : "Le développement de Compresso montre que nous sommes un partenaire solide pour nos clients et leurs projets de communication", est convaincu Schelbert.

Suite au repositionnement effectué, l'équipe de direction de Compresso est désormais composée de Karin Gut, Eveline Hofstetter, Suzanne Nievergelt, Sabine Spengler, Andreas Schelbert et Fridolin Stauffacher.

Le mélange fait la différence

Si l'on devait assembler le PDG fraîchement élu dans une réalité virtuelle en tant que candidat souhaité selon ses désirs et ses besoins, le résultat ne serait probablement pas différent de l'apparence réelle d'Andreas Schelbert. Il a commencé sa formation commerciale dans une grande banque. Là, il est rapidement passé au sponsoring sportif chez UBS. "C'est là que j'ai réalisé que c'est davantage ce monde du marketing qui m'intéresse - et moins le fait de compter de l'argent ou de vendre des produits bancaires", se souvient-il. Même s'il a "toujours aimé faire des maths" à l'école, il est heureux de "s'y connaître en finance".

Pendant les trois années qui ont suivi son apprentissage, M. Schelbert a continué à profiter de la possibilité d'acquérir de l'expérience dans un navire de formation attrayant pour les jeunes collaborateurs d'UBS. A cette époque, Radio Z recherchait de nouveaux reporters sportifs. Andreas Schelbert a fait une demande avec une bande. Mike Gut et Adrian Fetscherin ont trouvé les échantillons audio amusants et ont pris le jeune talent sous leur aile. En plus de son travail à la banque, Andreas Schelbert commentait régulièrement les matchs des clubs de football GC et FCZ ou de hockey sur glace avec le ZSC ou Kloten. En même temps, il a trouvé le temps d'étudier pour son baccalauréat professionnel. Lorsque cet examen était également en cours, il est apparu que le jeune reporter, qui était désormais assez accroché aux médias, ne voulait faire que de la radio. Schelbert démissionne de la banque et devient rédacteur, reporter et présentateur de journaux télévisés à Radio Z. "Durant cette phase, j'ai également assisté au relancement de Hitradio Z. Une phase professionnelle qui n'a pas toujours été facile." Andreas Schelbert a pu se détacher de ce quotidien grâce au sport. L'athlétisme est son sport. Il a également obtenu le mérite dans le 400 mètres haies. Cependant, pas aussi loin que son partenaire actuel. Elle a participé à l'équipe suisse de relais 4×100 m aux Jeux olympiques de Londres.

En retour, Schelbert est devenu un crack dans les coulisses. Il a ensuite occupé le poste de responsable administratif du Zurich Athletics Club. En collaboration avec le directeur sportif, il y gère la fortune du club. Cela a inévitablement mis Andreas Schelbert en contact avec la grande réunion "Weltklasse Zürich". Il a été élu au CO, responsable de la présentation de l'événement. Il a également travaillé pendant quelques années comme conférencier de stade à cette "meilleure réunion du monde" et rencontre internationale de superstars. Grâce à cet engagement, le nouveau directeur général de Compresso a également fait la connaissance de Fridolin Stauffacher, qui organisait depuis des années les cérémonies d'ouverture et de clôture avec son ancienne agence. C'est grâce à ce contact que Schelbert a finalement rejoint Compresso il y a sept ans. Depuis 2010, il était responsable du département des événements. Pendant la phase de transition entre le LCZ et Compresso, M. Schelbert a également obtenu un diplôme à temps partiel en administration des affaires, avec la communication d'entreprise comme matière principale, ainsi qu'un CAS en gestion du sport. En ce qui concerne la radio, Schelbert a ensuite été nommé dans l'équipe de reporters sportifs de SRF. Il souhaite maintenant réduire cet engagement en raison de contraintes de temps. "Cependant, les portes de la Radio Suisse sont toujours ouvertes."

Avec toute cette expérience, le nouveau PDG a vraiment le sac à dos idéal pour ses nouvelles responsabilités : Économie, médias, sports, événements, communication. "J'ai le sentiment d'être arrivé au bon endroit, avec tous les sujets que nous traitons chez Compresso", déclare Andreas Schelbert et se réjouit : "Je suis fier de pouvoir accompagner dans l'avenir l'équipe très compétente et engagée de Compresso dans ma nouvelle fonction."

Tout d'une seule source

Compresso est une agence "below-the-line" composée de cinq divisions, qui fonctionnent également en interne. Sa particularité : "Si un client le souhaite, nous pouvons également lui fournir toute la gamme pour une campagne." Après tout, il y a longtemps que l'on ne peut plus dire qu'un événement est simplement un événement. Le client a besoin de savoir : Comment fonctionne un événement sur les médias sociaux ? A quoi faut-il faire attention quand les journalistes viennent ? La procédure d'inscription comporte-t-elle des éléments en ligne ? Qu'est-ce qui se passe en termes de promotion ? "Tout se joue dans la communication. C'est là que se développent beaucoup d'avantages lorsque tout provient d'une seule source, de sorte que le fil conducteur peut être suivi." Parmi les projets en cours dans le domaine des relations publiques figure un mandat majeur pour Samsung dans le secteur de l'électronique grand public. En ligne, Andreas Schelbert a toujours plaisir à consulter "le site du chocolat Cailler". Pour ce portail, Compresso a développé non seulement le design mais aussi la technologie d'une boutique en ligne. Dans le domaine du marketing de scène, une campagne nationale avec Knorrli est en cours. Compresso-Promotion fait sensation avec une apparition innovante pour le Candida.

En matière d'événements, le cœur du nouveau directeur général bat toujours pour l'athlétisme. Compresso a également été responsable et a mis en scène la cérémonie d'ouverture des Championnats d'Europe en août dernier, avec les "Trois Amis" Simon Ackermann, le réalisateur de télévision Max Sieber et Nadine Imboden. Schelbert a également participé aux championnats européens en tant qu'orateur de place. Compresso emploie actuellement un total de 30 personnes. La croissance quantitative n'est pas principalement prévue. "Même en tant que personne ayant étudié l'économie, je trouve que l'idée que tout est construit sur la seule croissance est une idée fausse très répandue dans notre société", philosophe Schelbert. "La croissance se fait toujours au détriment de quelque chose, des ressources, des autres. C'est pourquoi la société doit inventer un nouveau principe. Je ne le connais pas. Ramené à Compresso, cela signifie pour moi que nous ne devons pas nous développer avant tout pour que dans dix ans nous puissions nous associer à d'autres et dire : Nous sommes les plus grands. Nous devons être suffisamment grands pour être en mesure de fournir les services dont le client a besoin. De sorte qu'en fin de compte, il est intéressant pour le client comme pour le consommateur final. La croissance quantitative peut en être un effet secondaire", déclare Andreas Schelbert, qui a une vision claire de la voie à suivre. Et il est également convaincu qu'"à l'avenir, les clients auront besoin d'un spécialiste "below-the-line" qui orchestre toutes les mesures de communication en interne et qui est en dialogue direct avec l'agence".

Andreas Panzeri

Unbenannt-30
 

(Visité 89 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet