Langage sensible au genre : SRF utilise des caractères spéciaux uniquement pour les garçons

La Radio et Télévision Suisse (SRF) a abandonné l'astérisque de genre dans ses programmes radio et TV classiques. Selon le bureau du Médiateur, les deux-points, en tant que caractère spécial et espace réservé à l'inclusion de personnes de sexe masculin, féminin ou de genre différent, seront à l'avenir principalement utilisés dans les contenus des médias sociaux.

Les orthographes telles que "parlementaires" et "politiciens" ne sont utilisées par SRF que lorsqu'il s'agit de s'adresser à un public plus jeune, selon une déclaration publiée mercredi par le Bureau de l'Ombudsman de la SSR Suisse alémanique. Ce public est plus familier avec cette forme de langage de genre.

Cette déclaration s'inscrit dans le contexte de plusieurs retours d'information critiquant l'utilisation d'un langage adapté au genre par le radiodiffuseur, comme l'écrit le bureau du médiateur. SRF avait révisé ses directives journalistiques à cet égard cette année.

SRF veut prendre en compte l'égalité et se passer du masculin générique, dans lequel les femmes sont simplement "incluses". Dans les programmes de radio et de télévision, il convient donc d'utiliser, dans la mesure du possible, les deux formes ("politiciens") ou des formulations neutres ("manifestants").

Le Bureau du Médiateur a déclaré que la langue évolue constamment et que le masculin générique n'est plus approprié - même si les ajustements peuvent perturber le flux de la langue. La langue et la pensée s'influenceraient mutuellement. "Ceux qui pensent que les femmes sont incluses dans le masculin générique ignorent les recherches qui ont prouvé le contraire : Les enfants dessinent les scientifiques comme des hommes, pas des femmes." (SDA)

(Visité 98 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet