La Suisse aujourd'hui, le monde demain ?

Les agences suisses font rarement office de chefs de file internationaux. Les préjugés persistent : une main-d'œuvre coûteuse, un niveau de prix trop élevé dans la production, trop peu de réseaux internationaux. Mais tout cela n'est pas suffisant.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

Plus d'articles sur le sujet