Pression publicitaire plus forte qu'avant Corona

Les derniers chiffres de Mediafocus sont positifs : la pression publicitaire annuelle augmente de 47,1 % par rapport à l'année précédente - et est même supérieure de 9 % à celle de 2019, l'année précédant Corona.

 

En mai, mois de soleil, le marché publicitaire suisse continue de se montrer stable et termine avec 501,8 millions de francs bruts. Par rapport à l'année précédente, il enregistre ainsi une augmentation de 15.2 %, mais il est légèrement en retard par rapport au mois d'avril précédent (-3.9%).

La pression publicitaire annuelle augmente de 47,1 pour cent par rapport à l'année précédente. Un signal positif - la pression publicitaire YTD est ainsi même supérieure de 9 pour cent à celle de l'année pré-Corona 2019 - 2'665 MCHF contre 2'445 MCHF.

 

Les entreprises de transport et les manifestations bénéficient d'une forte publicité

15 branches augmentent leur pression publicitaire par rapport au même mois de l'année précédente et même 19 branches peuvent se présenter plus fortement sur le plan publicitaire YTD. Les 3 branches les plus importantes en mai sont le commerce de détail, l'alimentation et la finance. Comparé à la perspective de l'année entière, le secteur alimentaire dépasse ainsi le secteur de la construction, de l'industrie et de l'aménagement et le secteur financier se glisse dans la perspective mensuelle devant les loisirs, la gastronomie, le tourisme et devant le secteur des services.

La branche qui connaît la plus forte hausse est celle des entreprises de transport, qui augmentent nettement leur pression publicitaire en mai (+162,9%).

La tendance à la hausse de la branche événementielle se poursuit également (+134,7%). En mai 2022, elle n'est plus que légèrement inférieure à la valeur de 2019 (24MCHF contre 26,7MCHF). Il s'agit donc également de la branche qui a connu la plus forte augmentation en pourcentage YTD (+173.4%).

Tendance à la baisse du nettoyage et des véhicules

Six secteurs réduisent leur pression publicitaire en mai.

La tendance à la baisse des branches Nettoyage (-21.2%) et Véhicules (-28.2%) se poursuit en mai. Elles restent ainsi les deux branches dont la publicité est la plus faible en moyenne annuelle.

Malgré les votations fédérales du 15 mai, la branche Initiatives & Campagnes continue elle aussi à réduire sa pression publicitaire (-15,8%). En 2021, la branche a toutefois été fortement marquée par la campagne contre le coronavirus de l'OFSP et par les votations fédérales du 13 juin 2021, raison pour laquelle on pouvait s'attendre à une baisse.

Les cosmétiques et soins du corps (-12,7%), les télécommunications (-1,7%) et l'alimentation (-0,5%) réduisent également légèrement leur pression publicitaire en mai, mais ils continuent à être plus forts sur le plan publicitaire YTD.

 Annonceurs & produits

Les principaux annonceurs et les produits et services les plus annoncés (hors assortiment, publicité par l'image et catégories collectives) en mai

 

Média Mix pour le mois de mai 2022


Plus sur Mediafocus.ch

(Visité 160 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet