La pression publicitaire d'avril revient au niveau d'avant Corona

En avril 2022, la pression publicitaire diminue à nouveau par rapport au fort mois de mars précédent et le marché publicitaire se termine avec 520,8 millions de francs bruts, selon la dernière étude de Mediafocus.

MediafocusEn avril 2020, on a pu observer la chute la plus massive de l'année en raison de la crise de Corona. Dès le mois d'avril 2021, une petite reprise du marché publicitaire a pu être observée. Cette reprise se manifeste également en 2022. Le mois publicitaire d'avril peut enregistrer une augmentation de 34,0 %.

Cumulée, la pression publicitaire pour les quatre premiers mois de l'année s'élève à 2160,8 millions de francs bruts, soit 57,0% de plus que la pression publicitaire annuelle de 2021.

Une publicité nettement plus forte pour les produits du tabac

Comme les mois précédents, les secteurs de l'événementiel (+176,3 %) et des loisirs, de la gastronomie et du tourisme (+117,3 %), après des mesures publicitaires faibles dues à la Corona, peuvent se redresser et augmenter à nouveau nettement la pression publicitaire en avril. Depuis le début de l'année, le secteur de l'événementiel affiche une hausse marquante de 193,5 pour cent. Les loisirs, la gastronomie et le tourisme se portent également beaucoup mieux depuis le début de l'année (+167,2 %). Toutefois, il ne parvient pas à se hisser sur le podium, occupé par le commerce de détail, la construction, l'industrie, l'aménagement et la branche des services.

Le leader absolu en termes de pourcentage d'augmentation par rapport au même mois de l'année précédente est toutefois la branche du tabac, qui augmente sa pression publicitaire de 448,7 pour cent et gagne donc aussi nettement YTD (+65,5 pour cent).

Les véhicules continuent de réduire

Comme en mars, les branches nettoyage (-49,3 pour cent) et véhicules (-27,3 pour cent) réduisent également en avril. Elles sont ainsi les seules branches à réduire leur pression publicitaire depuis le début de l'année. Alors que les véhicules, avec une baisse de 5,0 pour cent, ne se situent que légèrement derrière la valeur de l'année précédente, la branche du nettoyage réduit nettement (-42,1 pour cent).

Malgré les votations fédérales de mai, le secteur Initiatives & Campagnes réduit légèrement sa pression publicitaire en avril (-4,2%) et le secteur de l'énergie est également en retard par rapport à 2021 (-8,2%).


L'étude complète sur mediafocus.ch

 

 

(Visité 151 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet