Wirz pour la Suva : Les accidents du travail gâchent les loisirs

Pour que davantage de personnes se protègent des accidents sur le lieu de travail, la Suva en appelle à la responsabilité individuelle dans sa campagne de prévention actuelle de Wirz : seul celui qui travaille en toute sécurité peut s'amuser en famille ou avec ses amis.

La vie est belle tant qu'il ne se passe rien. C'est le message que Wirz a développé et diffusé pour la Suva à partir de 2016. Bien que les règles vitales soient très bien connues des travailleurs grâce à plusieurs campagnes, elles ne sont pas appliquées systématiquement. D'un point de vue statistique, 5 000 accidents professionnels se produisent chaque semaine, dont 220 accidents graves. Ce sont certes moins d'accidents du travail qu'auparavant, mais ils sont encore trop nombreux.

Motiver plutôt que moraliser

"Il est plus facile d'enthousiasmer les gens pour quelque chose si cela leur est utile et si on ne leur fait pas la leçon. C'est pourquoi nous mettons cette fois-ci l'accent sur l'intérêt personnel de la sécurité au travail et de la protection de la santé", explique Matthias Fürst, directeur de la création chez Wirz.

"Notre message est aussi simple qu'important : les accidents nuisent à la qualité de vie. La Suva veut le contraire. Nous voulons que tout le monde puisse profiter de la vie", ajoute Urs Schaad, responsable du secteur Communication marketing à la Suva.

La pièce maîtresse de la campagne est un film de 30 secondes. En ligne et à la télévision, il montre avec humour comment un accident du travail peut bouleverser la vie privée.

Outre le film, des affiches, des Digital Out of Homes et des annonces ont été réalisés. Diverses mesures de médias sociaux ont en outre été mises en œuvre.

Tous les supports publicitaires mènent à une Page de renvoi. On y trouve un test culturel spécialement conçu, des recommandations d'action concrètes pour les travailleurs, les responsables de la sécurité et les cadres, ainsi que d'autres outils permettant d'améliorer la sécurité et la santé dans sa propre entreprise.

La campagne est déployée dans toute la Suisse, dans les langues nationales, jusqu'au début du mois de juillet 2024.


Responsable à la Suva : Urs Schaad (responsable du secteur Communication marketing), Beat Enderlin (responsable de l'équipe Conseil en communication), Marc Winterhalder (responsable de la communication Campaigning), Daniela Bilotta (responsable de la communication Prévention), Jeannette Büchel (responsable du secteur Facteurs humains. Responsable chez Wirz Group : Livio Dainese, Matthias Fürst, Johannes Raggio, Florian Siegrist, Elena Gabriel, Emma Ulrich, Fabian Nold, Andrea Müller, Barbara Waldvogel, Julia Ewers, Stephanie Ackermann, Erasmo Palomba, Ruwanie Hayoz, Oliver Fäs, Sonja Jegen. Responsable chez Stories (production de films) : Tobias Fueter (réalisateur), Tobias Dengler (directeur de la photographie), Cécile Welter (montage), Michèle Seligmann (productrice exécutive), Meret Früh (productrice), Edoardo Moruzzi (chef de post-production). Production de photos : Dan Cermak (photographie), Sebahat Derdiyok (photo Agent:in). Post-production audio : DubDub Studios Gregor Rosenberger (ingénieur audio), Sandro Palomba (producteur).

Plus d'articles sur le sujet