L'Eglise catholique prend le contre-pied avec Art.i.schock

L'Eglise catholique romaine du canton de Zurich en est consciente : elle n'est actuellement pas sous un jour favorable et une campagne ne sauvera pas son image. Sans nier ses manquements, elle souhaite mettre l'accent sur son engagement social. L'agence zurichoise Art.i.schock est à ses côtés.

Les résultats de l'Université de Zurich sur les abus sexuels ont ébranlé l'Eglise tout comme le public. Depuis, le nombre de sorties d'Eglise a massivement augmenté - et les recettes provenant des impôts ecclésiastiques sont en baisse. Cela met notamment en péril l'engagement de l'Eglise, par exemple en faveur des personnes en situation de pauvreté et de précarité, des personnes en fuite ainsi que des enfants et des jeunes adultes.

Afin de fournir des informations de base complètes pour la prise en compte d'un départ, mais aussi de reconnaître l'image négative, l'Eglise catholique romaine du canton de Zurich place cet engagement social au centre d'une campagne. Au centre de cette campagne se trouve le relancement du site web L'impôt ecclésiastique fait son effet.ch.

Avec des illustrations dessinées à la main, le site doit créer un lien personnel et apparaître frais et moderne. La réduction à deux couleurs assure à la fois la diversité et la constance. Outre le site web, la campagne conçue et réalisée par Art.i.schock mise sur des affiches et des annonces ainsi que sur la publicité en ligne.


Responsable auprès de l'Église catholique dans le canton de Zurich : Simon Spengler (responsable de la communication), Saskia Richter (communication en ligne et gestion des événements). Responsable chez Art.i.schock : Yaël Weissmann, Yannick Zryd (conseil, conception, direction de projet), Yasmin Kim Cilasin, Florence Schaffter (graphisme). Programmation du site web : Indyan media.

Plus d'articles sur le sujet