Jung von Matt Limmat pour la protection de l'enfance en Suisse : il y a toujours une alternative

Aujourd'hui encore, trop d'enfants subissent des violences psychologiques ou physiques dans le cadre de leur éducation. Mais : il y a toujours une alternative. C'est ce à quoi la campagne actuelle de l'Association Suisse pour la Protection de l'Enfant et de Jung von Matt Limmat attire l'attention.

La violence psychique et physique est une réalité dans les ménages familiaux en Suisse. C'est ce que montrent les derniers résultats d'une étude de l'Université de Fribourg sur la fréquence de la violence dans l'éducation.

Mais il existe toujours une alternative à la violence. L'Association Suisse pour la Protection de l'Enfant s'engage politiquement et contribue aussi activement à la transmission de connaissances et donc à la résolution du problème. Emmo est une solution possible : dans les situations de conflit, les sentiments et les besoins des enfants ne sont parfois pas vus ou mal compris. Emmo, le petit ange en peluche, doit donner une voix aux enfants qui ne trouvent pas le courage ou les mots justes dans des situations difficiles.

Une alternative simple

Dans leur campagne actuelle, Jung von Matt Limmat et l'Association Suisse pour la Protection de l'Enfant montrent qu'Emmo est une alternative simple à la violence. Le cœur de la campagne est un spot numérique qui utilise les couleurs d'Emmo pour illustrer les traumatismes liés à l'expérience de la violence. Un pot-pourri de langues est utilisé sur la bande sonore. Cela permet en outre de souligner que les conflits sont présents dans chaque foyer suisse.

"Dans de telles situations, les enfants sont à la merci des émotions des adultes. Elles les dépassent et les rendent vulnérables face à leurs parents qui ne savent pas se contrôler. C'est pourquoi Emmo existe. Emmo donne une voix aux enfants et permet de reconnaître les situations émotionnelles avant qu'elles ne dégénèrent", explique Tamara Parham de l'Association Suisse pour la Protection de l'Enfant à propos de la campagne actuelle.

La campagne sera lancée mardi en même temps que le congrès national "gewaltfrei erziehen" et sera diffusée dans toute la Suisse, sans distinction de langue, en numérique, images animées et OOH. Les relations avec les médias sont assurées par l'agence Jung-von-Matt June Corporate Communications.

La peluche Emmo est sur Protection de l'enfance.ch disponible.


Responsable chez l'Association Suisse pour la Protection de l'Enfant : Tamara Parham (responsable de la communication), Matea Petrovic (spécialiste de la communication). Responsable chez Jung von Matt Limmat : Jessica Gözoglu (texte), Jan Theus (direction artistique), Nick Schoberth, Katja Klee, Tina Mons (conseil), Sarah Schmidt, Natascha Imfeld (production de l'agence), Annette Häcki (directrice générale de la création), Luitgard Hagl (directrice générale de la création et chef d'agence). Responsable chez June Corporate Communications : Nathalie Eggen, Raffaela Ackermann, Melanie Kälin (PR). Responsable chez Jung von Matt Impact : Gabriela Oetliker, Carina Müller (Media). Partenaires externes : Mirjam et Lukas Fröhlich (mise en scène et photographie), Timon Schäppi (DoP) Shining Film, Nathalie Maibach, Stefan Girtanner (production de films), blish (prépresse), Setaprint (impression).

Plus d'articles sur le sujet