Focuswater démarre le printemps avec sa première campagne TV

L'eau vitaminée Focuswater lancera sa première campagne à grande échelle au printemps 2023. Avec le slogan existant "Goodbye calories, hello vitamins", la marque qui fait partie de Rivella depuis 2019 veut continuer à développer sa notoriété et à consolider sa position.

Avec cette nouvelle campagne, les responsables de Focuswater veulent profiter de l'élan de la marque dans le segment en forte croissance des eaux aromatisées et continuer à l'alimenter. L'eau vitaminée est, avec Rivella, le pilier stratégique de l'avenir et son concept - beaucoup de vitamines ; peu de calories ; un goût léger et rafraîchissant - répond exactement aux besoins d'un groupe d'acheteurs de plus en plus large. En optant pour une campagne de sensibilisation avec la télévision comme média principal, Rivella veut atteindre un groupe cible encore plus large.

La campagne actuelle a été développée et produite sans l'aide d'une agence créative classique. La mise en œuvre de la publicité télévisée commerciale et de la publicité vidéo en ligne a été initiée directement avec la société de production Halsundbeinbruch Film de Zurich. La mise en œuvre dans le domaine OOH et en ligne a fonctionné de manière analogue, en faisant appel à l'agence Burki Scherer. "Le temps et le budget étaient très limités dans ce projet, c'est pourquoi nous avons dû trouver de nouveaux moyens de développer la campagne", explique Andreas Egli, responsable de la marque chez Focuswater. Malgré les incertitudes météorologiques pendant les mois d'hiver, il était clair dès le départ que les shootings devaient avoir lieu en Suisse. Les sites étaient Zurich, Bâle et Walenstadt.

Depuis lundi, la campagne est diffusée dans toute la Suisse. Un spot télévisé est prévu pour commencer, suivi d'affiches ainsi que de différentes diffusions en ligne et sur les médias sociaux. Le message est combiné à différents univers visuels adaptés à la marque, qui doivent véhiculer un style de vie dynamique et sain, plein de flux positif.

Plus d'articles sur le sujet