"Stop pour les écoliers" : action de 5 organisations et Inflagranti

Chaque année en Suisse, environ 180 enfants sont victimes d'accidents graves, dont certains mortels. Parce que les enfants sont des apprentis dans la circulation, In Flagranti Communication appelle les conducteurs de véhicules à "s'arrêter" avec beaucoup d'effet de signal.

Lorsque les enfants vont à l'école et au jardin d'enfants, ils apprennent beaucoup de nouvelles choses. Les règles de circulation et la gestion des dangers de la route en font partie. Ils s'entraînent à évaluer la vitesse et les distances. Mais ils n'ont encore aucune idée de la distance d'arrêt d'un véhicule. C'est pourquoi la police leur apprend à ne traverser la route que lorsque les roues sont à l'arrêt. Comme le comportement des enfants en apprentissage est souvent imprévisible, les conducteurs de véhicules doivent s'arrêter pour que les écoliers puissent traverser la route en toute sécurité.

Soutien avec des annonces radio

L'action "Stop pour les écoliers" a été concoctée par In Flagranti Communication en étroite collaboration avec l'ATE et Mobilité piétonne. Des affiches du BPA et quelque 2500 emplacements d'affichage sélectionnés à proximité immédiate de passages pour piétons appellent 4,6 millions de conducteurs à agir. De manière visible. De manière lisible. Et très efficace. L'action crée ainsi des réserves de sécurité, modifie les comportements et réduit les accidents là où les enfants traversent. L'action est également soutenue par des annonces radio sur toutes les chaînes de la SRF. "Stoppen für Schulkinder" est prévue pour trois ans et sera développée de manière collaborative.

Les parents, la police et les écoles sont impliqués en tant que co-créateurs et multiplicateurs. Via cheminde l'école.ch ils peuvent rendre les enfants sûrs et visibles dans la circulation routière avec des articles jaunes bien visibles comme des casquettes, des gymbags, des bannières et des drapeaux. in flagranti communication alimente le site web avec des mesures sur des canaux en ligne sélectionnés. En différentes langues, l'action active également environ 20% de la population résidente suisse, dont la majorité ne communique pas dans nos langues nationales.

 

Avec In Flagranti Communication, cinq organisations ont uni leurs forces pour l'action "Stop pour les écoliers" : l'ATE Association transports et environnement, Mobilité piétonne, Votre police, l'Association faîtière des enseignantes et enseignants suisses (LCH) et le Fonds de sécurité routière (FSR). Michael Rytz était responsable de l'ATE et Dominik Bucheli de Mobilité piétonne. L'affichage, trié sur le volet, a été réalisé par ACE2ACE. Les photos ont été prises par Thomas Baumann.

(Visité 264 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet