Heimat Zürich : storytelling de PME pour La Poste

Des histoires rapides autour du quotidien de différentes PME : la Poste veut se positionner comme prestataire de services dynamique dans le quotidien d'une Suisse en mouvement.

La campagne s'articule autour de rebondissements inattendus, selon la devise : "Quels que soient les besoins auxquels ils conduisent, le courrier est là".

Avec la stratégie de groupe "La Poste de demain", la Poste se développe continuellement. Une condition importante pour cela est la perception de la pertinence de la Poste. C'est sur cette perception que la stratégie de communication de la Poste se concentre dans différentes phases. Alors que les dernières phases de la stratégie portaient sur la Poste en tant qu'entreprise proche, puis sur les besoins quotidiens individuels des Suisses, la Poste met désormais l'accent sur son rôle porteur pour les PME. La Suisse compte plus de 500 000 de ces petites et moyennes entreprises, ce qui représente plus de 99% de toutes les entreprises. Elles fournissent des prestations indispensables à leurs clients et sont les employeurs d'une grande partie de la population. La Poste est un partenaire important dans le quotidien des PME. C'est à ce rôle que se consacre la nouvelle campagne d'image. Elle a été développée et réalisée par Heimat Zürich. L'agence a été mandatée l'année dernière comme nouvelle agence principale après un pitch en plusieurs étapes.

Quatre histoires de personnes et de leurs PME très différentes

La campagne positionne la Poste comme fournisseur d'une large palette de services et de produits qui soutiennent les PME suisses dans leur quotidien et leur développement. Aujourd'hui, les besoins des entreprises évoluent rapidement et parfois de manière inattendue. Mais quelle que soit l'évolution des choses, on peut toujours compter sur la Poste en Suisse. Le cœur de la campagne est constitué de quatre histoires de personnes et de leurs PME très différentes. Par exemple, une excursion à la campagne (en Publicar, le car postal pour les régions peu peuplées) débouche sur un nouveau projet de vie dans une ferme avec des alpagas - ou sur la création d'une start-up par des amis seniors à partir d'un étonnement incrédule face à des emballages inutilement grands. Les rebondissements mènent toujours à des situations dans lesquelles les services de la Poste apportent la solution - et permettent ainsi la suite de l'histoire.

Le concept ne donne pas son rôle à la Poste d'abord ou seulement dans un point final de résolution, mais en fait le fil conducteur des histoires. Cela permet d'une part de concrétiser le positionnement en tant qu'entreprise orientée vers les besoins et l'avenir. D'autre part, une telle mécanique assure une présence continue dans les moyens de communication. Ainsi, même en cas de distraction sur les seconds écrans ou de clic, on parvient à ce que le courrier arrive aux groupes cibles en tant qu'expéditeur et dans son rôle. La narration rapide des films, avec des mouvements de caméra quasi permanents, y contribue également. Les films ont été réalisés par Alex Feil, la production étant assurée par Pumpkin. Le tournage a eu lieu dans de nombreux endroits à travers la Suisse.

Les histoires et le style linguistique de la campagne constituent la base d'une plateforme de communication largement activable. Ainsi, outre les films à la télévision et en ligne, la campagne comprend également des Instagram Stories, des digital Out of Home et une série d'autres mesures pour les points de contact numériques et analogiques. La plateforme de communication continuera à être exploitée au cours des prochains mois, par exemple pour la communication de thèmes de positionnement stratégiques.


Responsable au bureau de poste : Alexander Fleischer, Christina Buck, Tatjana Meichtry, Christian Perrella, Michel Sulser. Agence créative : Patrie Zurich. Mise en scène : Alex Feil. Production : Citrouille. Agence média : Havas.

 

Plus d'articles sur le sujet