AHA et Art.I.Schock donnent une scène aux réfugiés ukrainiens

Des artistes ukrainiens ayant fui la guerre racontent l'histoire de leur fuite sur scène : lors d'une manifestation de bienfaisance à Aarau, ils présentent un programme de danse, de musique, de peinture et d'art spécialement élaboré pour l'occasion. La campagne a été conçue et réalisée par l'agence zurichoise Art.I.Schock.

Parmi les quelque 50'000 Ukrainiens ayant fui la guerre en Suisse, on trouve également de nombreux artistes. Environ 25 d'entre eux, issus des domaines de la danse, de l'art, de la musique ou de la peinture, ont élaboré un programme scénique à partir de leurs histoires de fuite, qu'ils présenteront à partir de jeudi dans la nouvelle Aarauer Aeschbachhalle (AHA). "L'VIV-VIVID (Lviv - vivant)" renonce à tout texte en raison de la barrière de la langue.

Le spectacle théâtral, circassien, musical et dansé doit offrir aux participants la possibilité d'apporter un peu de culture ukrainienne en Suisse et de raconter leur histoire. Outre une contribution à la production, les recettes de la billetterie et du sponsoring seront reversées pour moitié aux participants en tant que moyens de subsistance en Suisse et pour moitié à l'école de cirque Rizoma à Berdytschiv en tant qu'aide d'urgence et de soutien après la guerre.

AHA et les artistes ukrainiens ont été conseillés et soutenus par l'agence zurichoise Art.I.Schock. Celle-ci a développé, outre un sujet pour les affiches dans la région d'Aarau, une action sur les médias sociaux : sous le hashtag #WeHandstandForUkraine, la communauté a été invitée à partager une photo de stand avec le lien de l'événement afin de soutenir la manifestation de bienfaisance.


Responsable chez AHA : Dario Hauri (Managing Partner). Responsable chez Art.I.Schock : Nadine van den Berg (conseil, direction de projet), Lukas Koller (graphisme).

(Visité 185 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet