Large écho : les histoires de l'Alliance Courage de Sir Mary touchent le nerf de l'époque

Allianz Suisse entre dans le troisième tour avec ses histoires sur des personnes qui, malgré les préjugés, ne se laissent pas enfermer dans un moule. Tranquillo Barnetta montre une facette inconnue de lui-même pour Allianz Suisse. Le portrait de la campagne créé par Sir Mary est bien accueilli sur les médias sociaux et déclenche un large écho médiatique.

Breites EchoLe dernier numéro de "Geschichten, die Mut machen" (Histoires qui donnent du courage) est consacré aux expériences de Steffi Buchli, rédactrice en chef et mère de famille, d'Abassia Rahmani, Bladerunner, d'Hendrik Rogner, sage-femme, et de l'ex-footballeur professionnel Tranquillo Barnetta. Ce dernier raconte son passage du terrain de jeu à la cour de récréation.

Les histoires réalisées avec Sir Mary semblent toucher une corde sensible au sein de la communauté. En très peu de temps, les portraits de Barnetta et Buchli déjà publiés ont reçu d'innombrables commentaires positifs et expressions de solidarité et ont été partagés plusieurs fois. Dans le cas de Barnetta, la stratégie fonctionne bien au-delà de ses propres canaux. De SRF via Voir jusqu'à la Swiss IllustratedNZZ am Sonntag et Nau, plusieurs médias se sont fait l'écho de cette histoire et l'ont fait passer du statut de contenu de marque à celui de sujet médiatique.

Un succès social que Julia Fischhaber, directrice du contenu chez Sir Mary, ne considère pas comme acquis : "Raconter des histoires qui sont vraiment intéressantes aujourd'hui signifie surtout une chose : montrer le drapeau. Le fait que des entreprises comme Allianz Suisse aient le courage de prendre part au discours social et même de l'initier nous donne un sentiment très positif. Et c'est évidemment payant.

Près de la vie

Pour la série en ligne, Allianz et Sir Mary ont choisi de s'écarter des formes narratives classiques pour adopter une approche journalistique. Avec une équipe bicéphale composée d'un conteur et d'un vidéaste, l'agence a réalisé des prises de vue de style documentaire en étroite collaboration avec Andy Was Right et sans grand montage technique.

Corina Brunner, spécialiste des médias sociaux et du numérique chez Allianz Suisse, explique cette approche plus vraie que nature : "En tant qu'assureur, nous voulons soutenir nos clients afin qu'ils puissent suivre exactement le chemin qui leur convient. C'est pourquoi nous voulons délibérément briser les clichés sur les rôles et mettre en lumière des histoires de vie authentiques et vécues."

En plus de l'histoire de Tranquillo Barnetta, les portraits de Steffi Buchli et de Hendrik Rogner (sage-femme) sont également disponibles sur Facebook et Instagram. Deux autres épisodes avec Abassia Rahmani (bladerunner, paralympienne), et Diyala Kayiran (photographe malentendante) suivront en septembre et octobre.

 


Responsable chez Allianz Suisse : Claudia Staub, Corina Brunner, Simone Schmitt. En charge à Sir Mary's : Julia Fischhaber, Naemi Sauter, Daniel Zuberbühler. Responsable chez Andy avait raison : Pascal Geithner (Créateur de la vidéo), Raphael Drobi (Production), Anjali Kosman (Gestion du projet).

 

(Visité 674 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet