Wirz s'appuie sur le cinéma mental pour la Suva

45 000 blessures sont causées chaque année sur les terrains de football suisses, et un comportement déloyal est en cause dans plus d'un tiers d'entre elles. La Suva lance donc un appel au fair-play avec Wirz. La campagne de prévention se déroule principalement là où les changements de comportement sont également déclenchés : dans l'esprit.

Le football est le sport le plus populaire en Suisse, mais pas celui des compagnies d'assurance. Les taux élevés d'accidents entraînent régulièrement des coûts et des souffrances physiques considérables, qui se traduisent souvent par une incapacité de travail de plusieurs mois. L'une des principales causes est l'attitude des joueurs eux-mêmes : Plus de 30 % des accidents sont dus à des facteurs tels que la sur-motivation, la surestimation de ses propres capacités, la frustration, une sévérité inutile, etc. En d'autres termes, un jeu déloyal.

Le film de la campagne "Play fair, not dangerous" appelle à plus de prudence en se concentrant non pas sur les scènes désagréables sur le terrain de football lui-même, mais sur les réactions sur le bord du terrain. Conçue par Wirz et produite par Stories avec le réalisateur Tobias Fueter, elle laisse la visualisation des scènes d'accident entièrement à l'imagination du spectateur. Il s'agit de combiner le sérieux de la préoccupation de base avec une mise en œuvre légère, conformément à la stratégie de communication actuelle de la Suva, qui consiste à faire passer des messages non pas avec un doigt menaçant ou la matraque de l'émotion, mais avec humour et proximité de la vie.

Le film sera présenté dans une version de 40 secondes pour le cinéma et la télévision, ainsi que dans différents découpages pour les chaînes en ligne. En outre, il y aura des mesures de communication pour la presse écrite et les médias sociaux ainsi que des campagnes sur les terrains de football.

Afin de poursuivre l'idée de prévention et de rapprocher encore plus la prévention dans le football du public, l'agence Notch a également conçu le "Quiz du Fairplay" numérique pour prolonger la campagne. Les questions du quiz tournent autour du thème du football.

 

 

 

 


Responsable à Suva : Gabriela Hübscher (chef de la communication) ; Raphael Ammann (chef de la campagne football). Responsable à Wirz : Matthias Fürst, Fernando Perez, Thomas Kurzmeyer, Florian Siegrist, Jannic Mascello, Carmen Staehelin, Adrian Busse, Nicola Peter, Livio Dainese (création) ; Francesca Kleinstück (scénario) ; Anina Eugster (xLab) ; Erasmo Palomba (production de l'agence) ; Petra Dreyfus, Simone Jehle, Larissa Braun (conseil) ; Urs Krucker (stratégie) ; Thomas Peller, Corinne Räber, Eros Montagnani, Yussef Serrat, Sherif Ademi (réalisation des médias). Responsable chez Stories AG (production de films) : Tobias Fueter (réalisateur) ; Filip Zumbrunn (directeur de la photographie) ; Meret Früh (productrice déléguée) ; Arndt Wiegering (1er assistant de production) ; Randy Looser et Joel Tweitmann (directeurs artistiques) ; Alessandro Biffi (montage) ; Nadir Mansouri // MOGRADE (étalonnage) ; Simon Graf (son) ; Spacetrain / Fabian Sturzenegger (musique) ; Edoardo Moruzzi & Chenyi Yu (postproduction) ; Luca Brügger / Jingle Jungle (conception sonore et mixage) ; Emilie Fischer (stylisme) ; Matteo Leone (maquillage) ; Pierluigi Macor (photographe) ; DS Photographers (agence photo).

(Visité 1 153 fois, 1 visites aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet