Publicis et UBS montrent des champions du monde professionnels dans la mauvaise profession

Seuls ceux qui connaissent leurs points forts peuvent développer tout leur potentiel dans la vie professionnelle ; tel est le message de la nouvelle campagne d'UBS et de la Fondation suisse pour les compétences.

berufsweltmeister

UBS est partenaire de la Fondation SwissSkills depuis 2017 et s'engage pour la formation professionnelle en Suisse. Alors que la campagne de l'année dernière mettait en scène des banquiers désemparés soulignant l'importance de l'apprentissage professionnel pour le bon fonctionnement de l'économie, cette année, l'accent est mis sur les apprentis eux-mêmes.

Seuls ceux qui connaissent vraiment leurs points forts peuvent choisir la bonne profession et développer tout leur potentiel. La performance exceptionnelle de l'équipe SwissSkills lors des championnats professionnels WorldSkills 2019 en Russie en est la preuve. L'équipe suisse a remporté un total de 16 médailles à la fin du mois d'août, s'assurant ainsi la troisième place au classement national.

Pour les jeunes qui n'ont pas encore identifié leurs propres talents, UBS et SwissSkills proposent un profil dit "de force" au stand SwissSkills Career lors de tous les grands salons de l'emploi. Après avoir effectué un court test visuel sur une tablette, cela permet une évaluation détaillée des forces et affinités personnelles. Une bonne base pour des choix de carrière ultérieurs.

Pour promouvoir l'engagement et le profil de force, Publicis a de nouveau conçu une campagne. Deux spots en ligne présentent deux vrais champions professionnels qui montrent que personne n'est aussi bon partout. Ainsi, bien qu'ils excellent dans leur propre domaine, ils éprouvent des difficultés dans d'autres activités.

La campagne s'est déroulée parallèlement à la Coupe du monde de football pendant l'été et sera maintenant déclinée au niveau régional à l'approche des salons de l'emploi. Les films en ligne sont flanqués de diverses publicités sur les écrans et les médias sociaux, ainsi que d'une mise en œuvre sur les propres médias d'UBS.

Responsable à l'UBS : Daniel Fischer (responsable de la région marketing Suisse), Sonja Kingsley-Curry (responsable des initiatives clés et des actifs créatifs), Markus Egloff (responsable des solutions créatives), Julius Wiedemann (spécialiste du marketing numérique), Joël Frey (responsable du marketing de contenu), Dania Vogel (responsable des images animées), Michelle Ligtenberg (spécialiste des médias sociaux). Responsable chez Publicis : Peter Brönnimann, Jan Kempter (CD), Andrea Klainguti (Direction artistique), Urs Hirschi (Directeur général), Meret Lauener, Jacqueline Willimann, Stephanie Galfano (Conseil), Lena Altorfer (Stratégie), Suzana Kovacevic (Prodigieux), Thomas Wildberger (CEO). Responsable de la production : CZAR Suisse (production du film) Johannes Schröder (réalisateur), Thorne Mutert (producteur exécutif), Vincent Taeger, Sandy Blum (producteur), Jingle Jungle (studio son), Yves Bachmann (photographie), Visualeyes (production photo).

(Visité 96 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet