L'évolution plutôt que la révolution chez Ovomaltine - parce que plus c'est long, mieux c'est

Pour l'Ovomaltine, Jung von Matt/Limmat a développé l'une des revendications les plus connues de Suisse : "Mit Ovo kannst du's nicht besser, aber länger". L'objectif est d'ouvrir la voie à la marque dans le cœur de la génération Z. Jung von Matt/Limmat a réinterprété cette affirmation et lance la nouvelle plateforme de narration "Longer est meilleur".

Ovomaltine_Achterbahn

Alors que les générations plus âgées associent l'Ovomaltine à l'enfance et aux souvenirs de sports d'hiver, la génération Z n'a plus le même lien avec la marque culte : les sports sont plus urbains, le ski est réservé à leurs propres parents et les jeunes ont également un lien plus faible avec la marque à d'autres égards - l'Ovomaltine risque de perdre son statut de marque culte. C'est pourquoi Ovomaltine, en collaboration avec Jung von Matt/Limmat, a positionné plus clairement la marque comme un compagnon dans la vie quotidienne d'un groupe cible plus urbain et plus jeune dans un processus de collaboration. Ce faisant, l'agence et Ovomaltine misent sur l'évolution plutôt que sur la révolution et montrent avec humour à une génération pour qui tout doit être instantané - amour instantané, retour d'information instantané, carrière instantanée - pourquoi il est parfois payant de s'accrocher un peu plus longtemps.

Le contenu d'abord, tout au long du parcours du client

La génération Z aime Instagram, les défis, les mèmes et les festivals. C'est pourquoi la plateforme de la campagne "Plus c'est long, mieux c'est" se déplace également dans ces environnements et donc tout au long du parcours du client. Un concept de contenu sur 365 jours, composé d'images animées pour la télévision et l'OLV, de contenu pour les médias sociaux, de campagnes d'expériences réelles et de diverses mesures d'augmentation de la fréquence en ligne et hors ligne autour des points de vente, permet à la génération Z non seulement d'apprendre à aimer la marque, mais aussi de rechercher de plus en plus les produits dans le magasin.


Plus d'ovo, plus de plaisir

Trois nouveaux spots prouvent que plus c'est long, mieux c'est : le plus long high five, le plus long tour de montagnes russes et probablement le plus long pain "Ovo Crunchy Cream" du monde. Le défi Ovo Rocks teste l'adresse au tir de la génération Z, le défi Panorama met à l'épreuve leurs compétences en matière de photographie et Netflix & Rocks teste leur connaissance des séries préférées de la génération Z. Ce qu'ils ont tous en commun, c'est qu'avec la consommation d'Ovomaltine, la vie s'accélère et le plaisir est garanti.

 

Responsable chez Ovomaltine : Christina Kieni Römer (directrice du marketing et des ventes Wander), Christof Stulz (directeur du marketing Ovomaltine), Simon Schiess (directeur de la marque Ovomaltine). Responsable à Jung von Matt/Limmat : Lorenz Clormann, Alain Eicher, Adrian Merz (direction créative), Linda Solanki, Lukas Amgwerd (texte et concept), David Hanselmann, Ben Staudenmann (direction artistique et concept), Raymi Mendoza (conception graphique et écran), Christina Wellnhofer (stratégie numérique), Sibylle von Fischer (contenu numérique), Christoph Glaus, Daniel Muther, Vera Riemeier (conseil), Nico Keramaris (gestion des grands comptes), Dennis Lück (directeur de la création), Stefan Naef (directeur de la stratégie). Responsable chez Jung von Matt/Impact : André Heller (Stratégie). Responsable chez Markenfilm Suisse : Lars Timmermann (réalisateur), Florian Studer (producteur), Pierre Castillo Bernad (directeur de la photographie), German Wahnsinn (musique).

(Visité 147 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet