Le métier le plus dangereux du monde : KSP lance le mouvement LinkedIn

Pour Reporters sans frontières Suisse, KSP a créé le premier mouvement LinkedIn au monde : "Fight for truth and freedom".

ksp-linkedin

C'est difficile à imaginer pour nous en Suisse, mais dans de nombreuses régions du monde, les reporters prennent de grands risques dans leur travail. L'engagement en faveur de la liberté d'information met parfois même la vie en danger. Pour sensibiliser les écrivains de notre pays et du monde entier, KSP et Reporters sans frontières ont lancé un mouvement sur le plus grand réseau professionnel LinkedIn : "Fight for truth and freedom". Le premier mouvement de cette forme.

KSP a créé trois personnages fictifs : des reporters de guerre et de crise avec un curriculum vitae d'horreur. Parsemé de brutalités tirées de conflits réels. Ces trois-là ont cherché des amis dans le monde entier. Et en un mois seulement, 3773 journalistes ont accepté. Après ce mois, la campagne a été dissoute et Reporters sans frontières s'est révélé être l'expéditeur. Mais maintenant, le mouvement a vraiment décollé.

Car maintenant, des annonces déguisées en offres d'emploi ont été publiées sur des portails d'emploi, sûrement les pires offres d'emploi au monde. Depuis lors, les nouveaux amis journalistes soutiennent activement Reporters sans frontières dans la diffusion et le partage de ce message avec le monde entier. En savoir plus sur Reporters sans frontières Suisse : Rsf-ch.ch

Responsable à Reporters sans frontières Suisse : Bettina Büsser (Coordinatrice Suisse alémanique). Responsable chez KSP Krieg Schlupp Partner : Benny Goldstein (CD) ; Patrick Bucher (texte/concept) ; Selina Russian (graphisme) ; Michael Vogel (conseil) ; Daniel Krieg (responsabilité globale) ; Craft367 (film).

(31 visites, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet