Pot, célébrités et beaucoup plus d'espace chez Maybaum Film

La production de films Maybaum Film a ouvert son studio de podcasting sur écran vert et vidéo avec le soutien de personnalités. Les podcasteurs à succès Knackeboul et Luuk produisent le spécial de Noël en quatre parties "Pottcast" à Baden.

Des chants de Noël réinterprétés, des publicités absurdes ou un service religieux. Dimanche, le premier épisode du nouveau format de podcast vidéo a été publié. Trois autres épisodes devraient suivre durant les week-ends de l'Avent. Le "Pottcast" a été développé par Maybaum Film et l'agence Fuchsbau, le concept ne comportant que des garde-fous pour les protagonistes. Chaque épisode a été créé spontanément, pratiquement sans montage, ce qui a donné à Knackeboul et Luuk la plus grande liberté possible dans la réalisation du contenu.

"En tant qu'adepte des podcasts vidéo, je suis la tendance américaine depuis des années", explique Flavio Alraun, conseiller en communication chez Maybaum Film. "En Suisse, nous n'en sommes qu'au tout début des podcasts vidéo. C'est formidable que nous ayons pu faire appel à deux professionnels absolus pour notre premier format".

Knackeboul (à gauche) et Luuk produisent, en collaboration avec Maybaum Film et l'agence Fuchsbau, le "Pottcast Weihnachtsspecial" en quatre parties.

Le nouveau studio ne produit pas seulement des podcasts vidéo. Avec des productions pour le Forum nucléaire, Coop Protection Juridique et la Banque cantonale d'Argovie, la société de production a déjà pu réaliser diverses autres productions en studio.

En plus du studio, le département de production agrandi a également été inauguré. Six postes de montage, une suite de color grading, un studio d'enregistrement et la régie du studio ont été mis en service sur ce nouvel espace. Le Head of Production Nikolas Reigel, la motion designer Noëmi Krüsi, le monteur Tadzio Cavegn et le Content Creator Benjamin Katulu sont venus renforcer l'équipe de production.

"Les vidéos sont de plus en plus éphémères. Or, les stratégies de contenu vidéo doivent être planifiées et conçues à plus long terme et de manière durable", explique Michel Frutig, copropriétaire et directeur créatif de Maybaum Film. "En augmentant notre capacité, nous répondons au besoin d'un contenu plus simple, mais plus régulier".

La croissance se poursuit

Avec cette extension, Maybaum Film poursuit sa stratégie de croissance. Sous les bureaux existants, au sous-sol, une surface de cave insignifiante est devenue en deux mois de travaux le centre créatif de la production. L'espace ouvert a été divisé en salles communes, postes de travail individuels, entrepôt d'équipement et studio de tournage.

Environ 200 000 francs ont ainsi été investis dans l'extension et l'élargissement de l'infrastructure informatique. "Notre objectif est d'augmenter le débit tout en conservant une qualité élevée. C'est pourquoi nous n'investissons pas seulement dans le matériel et l'infrastructure, mais nous allons aussi continuer à renforcer l'équipe. L'équipe de 21 personnes va encore s'agrandir à partir de 2022", explique le copropriétaire et producteur Laurent Ulrich. L'entreprise évolue d'une société de production vers un prestataire de services de contenu vidéo global, comme l'ajoute le CEO Michel Alraun. "Mais nous n'avons pas encore trouvé de meilleur nom. Pour pouvoir offrir à nos clients des solutions globales, de la stratégie à la production en passant par la diffusion et l'évaluation des vidéos, nous devons continuer à nous développer. C'est pourquoi nous investissons dans de jeunes talents, dans des technologies et, justement, dans le site de Baden", conclut Alraun.

(Visité 161 fois, 2 visites aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet