Maybaum Film lance un programme d'innovation et de formation continue

Avec le "Maybaum Film Lab", la société de production cinématographique Maybaum Film, basée à Baden, souhaite créer un nouveau savoir-faire, tester de nouveaux outils et promouvoir les compétences individuelles des membres de l'équipe.

Le premier Maybaum Film Lab officiel a eu lieu à Baden les 27 et 28 avril. L'accent a été mis sur les différents outils de post-production. Dans ce domaine, un énorme changement s'opère depuis plusieurs années. Les outils d'IA trouvent leur place dans les flux de production et devraient offrir aux producteurs multimédias des possibilités inimaginables en matière de production de contenu. En outre, de nouveaux formats d'images en mouvement apparaissent constamment sur une grande variété de plateformes. Afin de se préparer à ces changements passionnants à venir, le Maybaum Film Lab a été créé.

En l'absence de la direction, l'équipe a pu tester de nouvelles applications logicielles pendant deux jours. Les nouveaux outils ont été testés dans des conditions de production réelles sur trois projets fictifs de clients. Les trois équipes étaient soutenues par un total de six acteurs. Le travail de groupe a permis de produire un contenu polyvalent pouvant être utilisé sur une grande variété de canaux en ligne. Un plugin d'étalonnage des couleurs basé sur l'IA pour DaVinci Resolve, qui permet de faire correspondre automatiquement les couleurs des clips - avec une qualité étonnante, a été particulièrement remarquable. En outre, une application grand public a été intégrée au flux de travail existant pour créer des cinémagraphes parallèlement au tournage. C'est aussi un outil qui permet de générer du contenu efficace pour les médias sociaux de manière simplifiée et rapide.

Le Maybaum Film Lab se poursuivra en novembre et aura lieu deux fois par an. "Nous considérons la promotion de nouveaux outils et flux de travail comme un élément central pour avoir une longueur d'avance sur les tendances futures et les nouveaux développements", explique Michel Alraun, directeur général. Et Rafael von Sury, chef de projet du Labo, ajoute : "Le LAB offre également à l'équipe la possibilité de tester des choses qui ne peuvent pas être expérimentées dans le cadre des activités quotidiennes. Cela les oblige à briser les schémas, à remettre en question les routines et à s'ouvrir aux changements du marché."

(Visité 175 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet