Les coûts des campagnes politiques doivent être publiés dans le canton de Berne

Dans le canton de Berne, les coûts des campagnes électorales et de votation devront à l'avenir être présentés de manière transparente. Le Conseil-exécutif a mis en consultation une modification en ce sens de la loi sur les droits politiques.

Le financement des campagnes de votation dans le canton de Berne doit être plus transparent. (Image symbolique : Keystone/Peter Klaunzer)

C'est ce qu'a annoncé le gouvernement mardi. Il met ainsi en œuvre la demande d'une motion que le Grand Conseil a transmise à une courte majorité lors de la session d'hiver 2021. La nouveauté concerne les partis, les groupes d'intérêts et les candidats.

Les campagnes de plus de 20'000 francs pour les élections cantonales et les votations populaires devront à l'avenir être publiées. Pour ces campagnes, les dons de plus de 5000 francs devront en outre être mentionnés.

Des seuils plus élevés sont prévus pour les élections au Conseil des Etats, réglementées au niveau cantonal : Plus de 50'000 francs pour les campagnes ainsi que plus de 15'000 francs par don. Conformément au droit fédéral, ces valeurs s'appliquent également aux élections du Conseil national.

La consultation durera jusqu'au 22 janvier 2024. Les nouvelles règles de transparence devraient être appliquées pour la première fois au plus tard lors des élections cantonales de 2026.

Une demande controversée

La modification de la loi découle d'une intervention émanant des rangs du PS, des Verts, du PEV et du PVL, qui a été transmise en décembre 2021. Le gouvernement avait recommandé le rejet de l'intervention. Il avait fait valoir à l'époque que les coûts et les avantages d'une telle publication ne présentaient pas un rapport favorable.

Les partisans ont rétorqué que la transparence dans le financement des partis était importante. Ceux qui s'engagent honnêtement n'ont rien à cacher. (SDA)

Plus d'articles sur le sujet