Selon une étude, les affiches sont le média le plus accepté en Suisse

L'association AWS Publicité extérieure Suisse a chargé l'institut d'études de marché Link de réaliser une étude sur l'acceptation et la pertinence de la publicité extérieure. Les résultats sont réjouissants du point de vue du marché OOH suisse : le média de l'affichage est jugé le plus "sympathique" par rapport aux journaux/magazines, à la télévision ou au cinéma.

Au vu de la croissance constante des chiffres d'affaires publicitaires dans les médias électroniques, l'association AWS Publicité extérieure Suisse s'est posé la question de savoir quel était le degré d'acceptation de différents médias concurrents par rapport à la publicité extérieure.

Pour répondre à cette question, une étude a été commandée à l'institut d'études de marché Link. Cette étude a permis de déterminer quels supports publicitaires sont perçus comme particulièrement sympathiques ou gênants, et quelle valeur les PME attribuent à l'affichage publicitaire. Dans la perspective d'une interdiction de l'affichage publicitaire en ville de Genève, l'enquête a également porté sur l'attitude face à l'interdiction de l'affichage publicitaire.

Sympathie publicitaire élevée chez OOH

Alors que, selon l'étude, la publicité sur les affiches a été jugée sympathique par 72 % des personnes interrogées, la publicité sur les sites web ou dans les applications et la publicité dans les médias sociaux n'atteignent respectivement que 23 et 22 % de sympathie.

Les affiches publicitaires sont perçues comme les moins gênantes

En outre, selon l'étude, la publicité par affichage est considérée comme la moins dérangeante pour 82 % d'entre eux. En revanche, la publicité sur les sites web ou les applications est considérée comme "très dérangeante" par plus de la moitié des personnes interrogées. 68 pour cent des personnes interrogées considèrent la publicité à la télévision ou par courrier comme "dérangeante" ou même "très dérangeante".

Valeur de l'affichage publicitaire pour les PME

En principe, la publicité régionale par affichage est perçue de manière très positive. L'affirmation "Je trouve que c'est une bonne chose que les entreprises/PME régionales attirent l'attention du public par le biais de la publicité par affiches" a été jugée la plus pertinente avec 76%.

La majorité s'oppose à l'interdiction de l'affichage

Selon les personnes interrogées, il n'est pas question d'interdire la publicité par affichage : avec 63%, une nette majorité considère que ce ne serait "pas bien du tout" ou "pas bien du tout" si la publicité par affichage était interdite.

Une étude montre le bon état de la publicité extérieure

La nouvelle édition sur l'évaluation des supports publicitaires confirme les valeurs élevées de sympathie et d'acceptation de la publicité extérieure issues des études de ces dernières années. Selon les auteurs de l'étude, la "valeur de la publicité par affichage", interrogée pour la première fois en relation avec les activités publicitaires des PME, montre également la grande attractivité du canal publicitaire Out of Home auprès du grand public.

De même, les réponses à la question sur les interdictions d'affichage soutiendraient la thèse précédente : La population apprécie l'animation de l'espace public par la publicité extérieure et s'oppose clairement à une interdiction de la publicité par affichage.


L'AWS interroge la valeur de Out of Home dans le cadre d'études régulières. L'enquête en ligne est réalisée sous cette forme tous les quatre ans environ et a été menée actuellement par Link entre le 5 et le 10 janvier 2022 auprès d'un total de 1013 personnes âgées de 15 à 79 ans (D-CH 759 / W-CH 254).

(Visité 513 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet