Le décor de l'interview de Federer était une publicité subreptice

L'émission de SRF "Sportpanorama Plus" a violé l'interdiction de la publicité lors d'une interview de la star suisse du tennis Roger Federer. Le bureau de l'ombudsman de la radio et télévision suisse-allemande SRG a approuvé une plainte correspondante.

Screenshot SRG-SportpanoramaPlus

Le bureau de l'ombudsman de la SSR critique la publicité clandestine dans l'émission "Sportpanorama Plus" avec Roger Federer et Nicola Spirig le 6 juillet 2020 (Capture d'écran : Srf.ch).

Un téléspectateur s'était plaint que la décoration du studio pendant l'interview du tennisman était dans la teinte bleue de la nouvelle chaussure de Federer "The Roger". "Où est la limite entre le service public et l'intérêt personnel ?" avait écrit le téléspectateur, comme l'a annoncé le bureau du médiateur dans son rapport final mardi.

Dans sa déclaration, la rédaction responsable a souligné la "situation extraordinaire de l'interview". En raison de contraintes de temps, l'interview de Federer et du triathlète Nicola Spirig a dû se dérouler dans le même studio et juste à côté du décor déjà installé de la marque de chaussures.

L'équipe avait essayé de garder les chaussures en exposition et les pièces décoratives de marque hors de l'image autant que possible. Malheureusement, ce n'est qu'après l'interview qu'il est apparu clairement qu'ils n'avaient pas réussi à cacher les détails de la chaussure.
La pixellisation ultérieure du logo n'avait pas non plus été suffisamment prise en compte. Néanmoins, les éditeurs ont précisé qu'aucun accord n'avait été passé entre SRF et Federer et qu'aucun flux d'argent n'avait eu lieu.

Dans leur déclaration, les médiateurs reconnaissent les "circonstances particulières" de la fusillade. Mais selon la loi, l'impression générale est déterminante. Et cela a été "fortement influencé" par le logo de l'entreprise. Les explications des rédacteurs n'auraient pas pu justifier "la méconnaissance des exigences légales". (SDA)

(Visité 71 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet