L'air pollué retourne en Suisse

Friendly Greetings crée une campagne "Return To Sender" en plusieurs étapes pour Public Eye.

DirtyDiesel_Keyvisual

Les négociants en matières premières suisses vendent du carburant toxique à l'Afrique. Avec des conséquences dramatiques pour la santé des gens. Avec ses partenaires africains, Public Eye (anciennement Déclaration de Berne) renvoie en Suisse un conteneur d'air pollué.

DirtyDiesel_Still_1
DirtyDiesel_Still_2
DirtyDiesel_Still_3

La pollution atmosphérique est un problème grave dans les villes africaines. Les gaz d'échappement des véhicules sont en grande partie responsables de la présence de particules nocives dans l'air. Bien qu'il y ait beaucoup moins de voitures en circulation en Afrique qu'en Europe, les émissions de polluants sont beaucoup plus élevées. La raison en est les combustibles toxiques. Les négociants en matières premières suisses contrôlent le sale business de ce carburant.

Return To Sender : retour de l'air sale à l'expéditeur.

Avec "Return To Sender", Public Eye réagit aux abus. Avec ses organisations partenaires africaines, Public Eye envoie un conteneur d'air pollué à Trafigura, leader autoproclamé de l'industrie, à son siège à Genève. Au cours du voyage du conteneur, au moins 20 000 signatures doivent être recueillies, qui seront remises au négociant en produits de base à la fin du voyage.

La campagne débute par un film d'animation réalisé avec des partenaires à Accra, au Ghana. Dans le film, on peut voir la population de la ville collecter l'air sale, le remplir dans des bidons et l'expédier dans le conteneur.

Le centre de la campagne était le site web Dirtydiesel.ch conçu. Ici, le commerce du carburant sale est mis en scène avec des infographies. Les représentants africains des organisations d'aide et des institutions de recherche ont la parole.

DirtyDiesel_Website

Dans la deuxième phase de la campagne, le conteneur d'air pollué sera expédié à Accra et pourra être suivi en direct pendant son voyage grâce à des données météorologiques en temps réel et au site web GL. Diverses activités liées aux médias sociaux sont également prévues. Public Eye mobilise ses groupes régionaux pour collecter des signatures dans la rue également.

DirtyDiesel_Flyer

Responsable chez Public EyeSusanne Rudolf (marketing et collecte de fonds), Floriane Fischer (médias en ligne et sociaux), Andreas Missbach (responsable des matières premières). Responsable des regards amicauxDirection créative : Samuel Textor & Pascal Deville, Texte/Concept : David Elmiger, Res Matthys, Direction artistique : Alain Aebersold, Conseil : Patrick Biner, Stefanie Schmid, Design : Nadine Mojado, Sean Dünki, Programmation : Erwan Eydt, Direction et production : Alexander Meier, Caméra : Derek Stierli.

Plus d'articles sur le sujet