Quel est le succès des médias de la CP ?

Les magazines destinés aux clients et aux collaborateurs sont aujourd'hui soumis à une pression accrue pour prouver leur efficacité. Infel et Zehnvier ont donc développé un outil permettant de mesurer et d'améliorer l'impact des médias d'entreprise.

Les médias d'entreprise sont de plus en plus souvent évalués en fonction de leur contribution au succès économique de l'entreprise (Return-on-Communication). A juste titre, comme le dit Clemens Koob, directeur de l'entreprise d'études de marché et de conseil Zehnvier et professeur à l'université d'Erding : "Les investissements qu'une entreprise réalise dans les publications ne sont pas négligeables". Pourtant, selon Koob, seul un tiers environ des entreprises étudient aujourd'hui systématiquement l'impact de leurs magazines clients. Pour les magazines destinés aux collaborateurs, la proportion serait encore plus faible.

De nombreux responsables craignent l'effort supposé qu'implique une enquête auprès des lecteurs. "La pression des affaires courantes augmente. Les responsables ont de plus en plus de mal à prendre du recul et à se placer dans une perspective à vol d'oiseau", explique Alfredo Trasatti, CEO d'Infel Corporate Media. C'est pourquoi Infel Corporate Media et Zehnvier ont développé ensemble un outil de mesure de l'acceptation et de l'impact des médias d'entreprise, qui promet aux clients d'obtenir des résultats significatifs de manière simple, rapide et avantageuse.

L'enquête auprès des lecteurs appelée CM-Cockpit® permet d'analyser des facteurs tels que le contenu, la conception, l'utilité pour les lecteurs ou l'effet d'image d'un magazine. Son cœur est constitué d'un questionnaire standardisé développé pour les médias d'entreprise. Celui-ci couvre toutes les dimensions importantes des médias d'entreprise selon le principe scientifique "Check 5" : Le contenu, l'apparence et la conception, l'utilisation, l'engagement médiatique ainsi que l'impact de la marque.

Grâce au questionnaire standardisé, le délai de préparation d'une enquête est de trois semaines seulement, selon les initiateurs. Les destinataires peuvent participer par courrier ou par Internet, 100 à 300 questionnaires seront évalués selon le principe du premier arrivé, premier servi. Les résultats sont disponibles dans un délai de trois semaines sous la forme d'une documentation claire et pertinente.

Pour plus d'informations : Infel.ch

infel2
 

(28 visites, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet