Une nouvelle initiative veut supprimer les redevances de réception

Les auteurs d'une nouvelle initiative populaire pour la suppression de la redevance de réception radio et TV peuvent commencer la récolte de signatures. Ils ont jusqu'au 12 mai 2015 pour déposer les 100'000 signatures nécessaires.

La Chancellerie fédérale a procédé à l'examen préalable de l'initiative "Radio et télévision - sans Billag" et a estimé qu'elle correspondait aux formes légales, comme elle l'a indiqué dans la Feuille fédérale de mardi. Les initiants veulent inscrire dans la Constitution fédérale que la Confédération ne prélève pas de redevance de réception. "Nous sommes opposés à la perception forfaitaire de la redevance", écrivent-ils sur leur Site web. La radio et la télévision devraient s'autofinancer. Et toutes les entreprises de médias devraient bénéficier des mêmes conditions.

L'initiative est soutenue par l'organisation Suisse solidaire (SOS), ajoute le communiqué. This Bürge, qui avait déjà lancé avec SOS une initiative pour la suppression des redevances radio et TV en 2011, fait également partie du comité. A l'époque, les initiateurs avaient renoncé après que moins de 20'000 personnes aient signé en 16 mois. SOS avait mal évalué la situation, avait alors déclaré Bürge. L'organisation avait compté sur une approbation dans le domaine des médias. Mais celle-ci n'a pas eu lieu, ce qui a fait échouer la demande. (ATS)
 

Plus d'articles sur le sujet