Tête de la semaine : "La publicité ne me lâche pas non plus dans ma vie privée".

Depuis début novembre, Astrid Tellenbach dirige la filiale zurichoise de The Cover Media.

Depuis début novembre, Astrid Tellenbach dirige la filiale zurichoise de The Cover MediaLe chef de la semaine "La publicité m'occupe aussi dans ma vie privée".
C'est à la femme de décider - Astrid Tellenbach doit respecter cette devise : elle dirige actuellement la filiale zurichoise de The Cover Media en tant que femme seule. Les spécialistes bâlois de la publicité radio et TV veulent construire un deuxième pilier dans la ville de la Limmat et ont confié cette tâche à Tellenbach. Depuis le début, début novembre 2000, elle est responsable des ventes au bureau et sur le terrain. Cet homme de 44 ans était dernièrement responsable de Sat1 Suisse chez Cinecom. Avant cela, elle a passé cinq ans à apprendre le métier de la radio chez Radiotele.
"Le défi de créer une agence à partir de rien m'a énormément plu", déclare la toute nouvelle directrice d'agence pour expliquer son départ de Cinecom. Après six ans de développement à Bâle, The Cover Media a souhaité s'étendre à Zurich et a proposé à Tellenbach de prendre la direction de la filiale. Avec ses nombreux bons contacts dans le milieu de la télévision et de la radio suisses, elle était le choix idéal.
Toujours à Zurich, The Cover Media propose la conception, la planification et le placement de spots radio et TV ainsi que leur production. Mais Astrid Tellenbach fera surtout de la publicité pour son propre compte : "J'ai remarqué que The Cover Media n'est pas encore très connu à Zurich, le marché pourrait être encore bien trop peu travaillé ici."
Elle aborde le travail de développement avec beaucoup d'optimisme. Sa ténacité et son équilibre, que Mme Tellenbach cite comme des atouts personnels, lui seront certainement utiles. Elle considère la création et le développement de l'agence comme un objectif à long terme, voire comme le but ultime de sa carrière.
Cette vendeuse de formation a d'abord travaillé sur le terrain dans le secteur de l'informatique. Ce n'est qu'à Radiotele qu'elle est entrée en contact direct avec le secteur de la publicité. "Cependant, la publicité me fascine depuis mon enfance", ajoute Tellenbach et avoue : "Je suis également très réceptif à la publicité dans la vie quotidienne. Par exemple, lorsque je
Je vois une publicité pour des produits cosmétiques, je suis sûr d'essayer le produit le lendemain".
C'est à Herrliberg, au bord du lac de Zurich, que The Cover Media a installé sa première base en novembre dernier, qui fonctionnait comme un bureau partagé avec la société Layout Production. Entre-temps, Astrid Tellenbach est déjà passée à autre chose et s'est installée à la Hermetschloostrasse 77 à Zurich. Elle y dispose de ses propres locaux, ce qui ne devrait pas faire obstacle à une expansion planifiée et future de l'agence.
Qu'est-ce qu'Astrid Tellenbach attend de l'avenir ? "Que je vais enfin pouvoir me payer une femme de ménage et que j'arrêterai de travailler à un moment donné", plaisante le directeur de l'agence. Mais en attendant, elle veut investir toute son énergie dans The Cover Media.
Bruno Amstutz
(11 visites, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet