La responsable des médias d'AWA part à Thalwil

Irene Tschopp, longtemps chef des médias et directrice adjointe de la communication à l'Office de l'économie et du travail (AWA) du canton de Zurich, devient chargée de communication de la commune de Thalwil.

Il n'y aura probablement pas de journalistes qui n'auront pas eu affaire à elle au cours des dernières années : Irene Tschopp a été pendant 19 ans la première interlocutrice des médias à l'Office de l'économie et du travail. A partir de mars, elle présidera aux destinées de la commune de Thalwil en matière de communication. En tant que chargée de communication, cette linguiste, historienne et politologue diplômée sera responsable de la communication de la commune du lac de Zurich vers l'intérieur et l'extérieur.

"Il est temps de changer et j'avais envie de changement", dit Tschopp à Advertisingweek.ch. Ce qu'elle trouve passionnant, c'est de pouvoir s'engager à l'avenir de manière plus locale, mais sur des thèmes beaucoup plus larges. "Au niveau de la commune, les tâches et les thèmes sont beaucoup plus concrets qu'au niveau supérieur, cantonal. C'est ce qui m'attire".

En presque 20 ans à l'Office de l'économie et du travail, où elle a communiqué sur différents thèmes tels que le chômage, la concurrence entre les sites, la protection des travailleurs ou la promotion du logement, Mme Tschopp a dû traiter des milliers de demandes de la part des médias. Mais comme les thèmes de l'AWA liés à l'économie et au travail ont toujours été très en vue, les demandes ont été de plus en plus nombreuses au fil des ans.

Une période passionnante malgré un "bashing" occasionnel des autorités

"J'ai toujours trouvé cela passionnant lorsqu'il y avait des situations similaires à une crise, où il fallait agir rapidement et de manière proactive - le travail de communication est alors particulièrement important et précieux". Selon lui, la dynamique du début de la pandémie a également été une expérience nouvelle et passionnante, avec l'incroyable flot de demandes de chômage partiel et les nombreuses demandes des médias, les nouvelles directives en permanence ainsi que l'information permanente du personnel en interne.

Au cours des deux dernières décennies, il y a eu des demandes isolées qui n'ont pas respecté les règles du jeu journalistique, révèle Tschopp. "Mais on peut tout à fait se défendre, même si on est soumis à la protection des données dans le service public et que les médias font de temps en temps du 'bashing' des autorités".

A Thalwil, Irene Tschopp sera responsable de toute la palette des tâches de communication liées aux affaires politiques et aux projets de la commune. Cette mère d'une fille, qui habite elle-même à Thalwil depuis de nombreuses années, se réjouit d'être encore plus proche des événements politiques et de travailler pour l'ensemble des tâches d'une commune.

Irene Tschopp remplace Joana Büchler dans la commune de Thalwil, qui assurait la fonction de chargée de communication pour la ville de la rive gauche du lac de Zurich depuis 2017.

En 2002, Mme Tschopp est entrée à l'AWA en tant que responsable de la communication. Elle a quitté cette fonction après dix ans à sa demande, afin de pouvoir consacrer plus de temps à sa famille avec un taux d'occupation plus faible. Au cours des neuf dernières années, elle a été responsable des médias et directrice adjointe de la communication du canton.

Avant de se spécialiser dans la communication des autorités, Tschopp a travaillé comme journaliste économique chez Swisscontent, rédactrice en chef du magazine Le marché du travail et à Genève pour le service de presse de l'ONU de la Commission économique pour l'Europe.

(Visité 374 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet