Salutations du bureau à domicile - Episode 35 : Tobias Fueter, Histoires

Tobias Fueter de Stories nous fait découvrir son lieu de travail entre ses quatre murs dans le 35e épisode de "Greetings from the Home Office".

Tobias_Fueter_Homeoffice

Tobias Fueter, cofondateur de Stories et lauréat des Cannes Lions, aime les récits émotionnels dans tous les formats et sur tous les écrans : qu'il s'agisse de publicités de Noël ou de séries comiques, de comédies musicales animées, de formats de contenu innovants ou d'expériences VR. Ses œuvres, primées au niveau international, fascinent les publics et renforcent les marques de manière mesurable. Il vit à Zurich avec sa femme Noëlle, deux chiens et une Apple TV.

 

Werbewoche.ch : Depuis combien de temps êtes-vous dans le home office ?

Tobias Fueter : Depuis le 16 mars et depuis une semaine de temps en temps au bureau.

 

Toute votre entreprise est-elle installée dans un bureau à domicile ?

Étant donné qu'en tant que production cinématographique, nous sommes toujours dépendants de nos téraoctets de données vidéo et de nos grands serveurs, nous avons mis en place un système flexible dès le départ, afin de pouvoir travailler essentiellement à domicile, en ayant accès à nos serveurs et de manière à pouvoir toujours avoir des post-producteurs individuels sur place lorsque nous en avons besoin rapidement. Merci à toute l'équipe de Stories et à tous nos freelances pour leur grande flexibilité et leur rapidité de réaction durant ces semaines !

 

Avez-vous rencontré des problèmes techniques lors de l'installation de votre poste de travail à l'époque ?

En tant que production, pas du tout. Zoom était notre outil de vidéoconférence préféré depuis plus d'un an et notre compte professionnel était prêt depuis longtemps. Nous avions également fait l'expérience des approbations en ligne et des tournages à distance quelques mois auparavant. Toutefois, comme je l'ai dit, les dates de dépôt de gros fichiers pour les films sont toujours un défi, que ce soit au bureau ou à la maison. Mais nous avons l'habitude de résoudre ce problème. Personnellement, je suis toujours aux prises avec des problèmes techniques, non pas parce que je ne sais pas comment m'y prendre, mais presque le contraire : je suis tellement ringard que j'ai voulu utiliser le temps passé à la maison pour optimiser au maximum mon nouvel ordinateur portable Mac, et plus j'ai "optimisé", plus les problèmes se sont aggravés. (rires)

 

Où vous êtes-vous installé ?

J'ai toujours eu un bureau à domicile dans notre cuisine-salon, près de la fenêtre avec vue et notre cher vidéoprojecteur à l'arrière.

IMG_8062

De quoi avez-vous besoin pour pouvoir faire votre travail ?

Un ordinateur portable, l'internet rapide, une tasse de café froid et l'un de nos chiens qui fait confortablement la sieste à côté de moi sous mon bureau.

 

Est-il difficile de se séparer suffisamment quand les enfants sont à la maison ?

Je n'ai pas d'enfants, mais j'ai ma femme Noëlle, très vive, et deux chiens difficiles à éduquer...

IMG_8223

Avez-vous une expérience du travail à domicile ou est-ce une première ?

J'ai l'habitude de travailler à domicile et j'aime le calme et la tranquillité qui me permettent de me plonger dans un sujet. Et avec nos horaires de travail flexibles, le travail arrive de toute façon à un moment ou à un autre, que vous soyez au bureau ou sur la route - c'est pourquoi nous avons souvent eu des bureaux à domicile auparavant, parfois sans le vouloir.

 

Quels processus sont difficiles par rapport au travail quotidien normal ?

Dans le rythme effréné de la production quotidienne, nous apprécions l'échange direct dans le bureau ouvert, où chacun s'écoute et peut réagir immédiatement. Dans le bureau à domicile, un échange régulier et approfondi est essentiel pour maintenir le flux d'informations et éviter les malentendus.

 

Quels sont les emplois qui se passent bien ?

Le travail conceptuel sur les idées de films, les interprétations des réalisateurs, les recherches d'archives et tous les autres travaux qui peuvent de toute façon être effectués individuellement sur un ordinateur sans trop de données peuvent également être réalisés à merveille depuis la maison. Souvent encore plus concentrés.

 

Y a-t-il quelque chose qui fonctionne plus facilement ou de manière plus productive dans le bureau à domicile ?

Étonnamment, les cut-offs, les PPMs et les réunions stratégiques avec nos agences et nos clients fonctionnent à merveille. L'avantage des réunions en ligne est que vous avez plus de chances de réunir tous les décideurs en une seule réunion et de parvenir ainsi rapidement à une solution commune. Les réunions ne durent pas aussi longtemps et comme vous regardez toujours tout le monde directement dans les yeux sur Zoom, l'attention en réunion me semble presque plus élevée que dans une grande salle de réunion.

 

Que faites-vous si le plafond vous tombe sur la tête ?

Ce que moi et ma femme faisons toujours : Nous sortons dans la nature avec nos chiens. Il n'y a rien de plus inspirant qu'une promenade en forêt.

 

Est-ce que vous avez déjà eu le trac du bureau à domicile ?

Je remarque que je suis encore plus impatient que d'habitude. Comme je n'entends pas toujours immédiatement ce qui se passe, j'ai toujours rapidement l'impression que le monde est immobile et que je ne progresse pas. C'est l'une de mes grandes faiblesses et j'y médite chaque jour, sans succès jusqu'à présent. (rires)

 

Qu'est-ce qui vous manque le plus dans la journée de travail physique ?

Le mouvement, le chaos créatif, la remise en question flexible, les idées spontanées, l'étincelle d'inspiration personnelle, l'énergie instantanée du contact direct.

 

Êtes-vous convaincu que votre entreprise sortira indemne de la crise ?

Je suis un incorrigible optimiste et je suis convaincu que la crise nous rendra tous encore plus innovants, plus flexibles intellectuellement et plus vifs d'esprit sur le plan de la production. Nous avons tous eu beaucoup de temps pour nous - et enfin pour nos proches - et pour réfléchir à ce qui est important pour nous dans le monde. Je pense que ces expériences auront un impact durable et positif sur nous - et sur le monde dans son ensemble. Nous aborderons tous l'avenir avec plus de clairvoyance, des objectifs plus clairs et un plus grand sens de l'objectif.

 

Comme nous le savons tous, tout a ses côtés positifs. Quelle est la situation actuelle de votre bureau à domicile ?

Plus de temps avec ma femme et mes chiens et pouvoir enfin regarder à nouveau mes films préférés sur le vidéoprojecteur. Il y a une semaine, nous avons également eu une grande première au cinéma Zoom du film "Moscow Simply" de Micha Lewinsky. Nous avons tous regardé un film en ligne depuis le canapé de notre salon, enroulés dans des couvertures ou déjà en pyjama avec nos familles. C'était un moment merveilleusement futuriste et en même temps totalement "rétro".

 

Quand et pourquoi avez-vous ri pour la dernière fois en rapport avec le bureau national ?

Adi, notre partenaire Stories, est l'homme des partages amusants sur Instagram. Je ne sais pas où il trouve toujours ces trucs, mais ce qui circule dans notre chat sur les histoires est absolument génial par endroits. En fait, nous devrions signer tout de suite les réalisateurs de ces films amateurs. (rires)

 

Même si vous n'avez pas de boule de cristal : Pensez-vous que la situation actuelle va durer encore longtemps ?

Il y a déjà trop d'opinions sur un sujet auquel personne ne peut vraiment répondre. Je préfère me concentrer sur ce que nous pouvons influencer activement : à savoir, faire face à la situation actuelle au quotidien et réagir avec souplesse. Les restrictions de voyage, par exemple, signifient pour moi, en ce moment, que nous pourrons nous concentrer sur nos talents nationaux dans un avenir proche, ce qui me réjouit personnellement et constitue également un aspect positif de cette crise : la réflexion sur nos propres forces.

 

Que voudriez-vous donner à vos collègues du secteur pour qu'ils les accompagnent dans leur traversée de la crise ?

J'ai encore trois rouleaux de papier toilette dans la cave, si ça intéresse quelqu'un...

Le coronavirus a une emprise sur la société. Ceux qui peuvent rester à la maison, restent à la maison. Le secteur de la publicité, de la communication et du marketing transfère également à grande échelle ses activités vers le bureau à domicile. Avec la série "Greetings from the home office", Werbewoche.ch met en lumière la vie professionnelle quotidienne entre les quatre murs de son domicile.

Tous les épisodes en un coup d'œil :

(Visité 66 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet