Commission du Grand Conseil bernois pour le soutien indirect aux médias

Dans le débat sur le soutien aux médias dans le canton de Berne, le gouvernement et la commission consultative du Grand Conseil sont désormais d'accord : le principe du soutien indirect aux médias doit être ancré dans la loi révisée sur l'information.

Medienförderung
Le Grand Conseil décidera en septembre de l'aide aux médias dans le canton de Berne. (Image : Keystone / Anthony Anex)

C'est ce qu'a annoncé mercredi la Commission de la politique de l'Etat et des relations extérieures (CPEA). Le Grand Conseil examinera la loi en deuxième lecture lors de la session d'automne.

Au printemps, il avait renvoyé à la commission tous les articles relatifs à l'encouragement des médias. Le non du peuple au paquet média de la Confédération a modifié la situation de départ, avait-on alors dit au Conseil. Les dispositions cantonales devaient être réexaminées dans ce contexte.

La SAK reste d'avis que la diversité des médias dans le canton de Berne devrait être encouragée en vue d'une couverture régionale. Elle propose à l'unanimité au Grand Conseil d'adopter la loi modifiée.

Pour la première lecture, une majorité de la commission était encore d'avis que le soutien direct aux médias ne devait pas être explicitement exclu, même dans la partie germanophone du canton. Elle s'est maintenant écartée de cette position.

Du point de vue de la majorité de la commission, il est préférable pour l'indépendance des médias qu'il n'y ait pas de soutien direct. Comme on le sait, c'est également l'avis du Conseil d'Etat. Une petite minorité de la commission souhaite au moins ne pas exclure l'aide directe, car cela permettrait une intervention directe du canton en cas de situation d'urgence.

Promotion des agences

En ce qui concerne les différentes mesures de soutien, une minorité souhaite mentionner les agences de presse dans la loi comme un exemple d'institutions pouvant être soutenues. La majorité s'y oppose : il n'est pas clair si et dans quelle mesure un soutien aux agences profiterait aux petits médias régionaux.

La commission a ajouté d'autres mesures de soutien indirect. Il s'agit notamment de contributions à la formation et au perfectionnement ainsi que de financements limités dans le temps pour des offres médiatiques liées à des projets. (SDA)

(Visité 138 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet