Le Conseil national veut des aides Corona pour la presse écrite jusqu'à fin 2022

Les quotidiens et hebdomadaires de la presse régionale et locale en abonnement, tirés jusqu'à 40'000 exemplaires dans le canal quotidien de la Poste, doivent être distribués gratuitement jusqu'à fin 2022. C'est ce que demande le Conseil national dans une motion.

NationalratCelle-ci avait été décidée par la Commission des transports et des télécommunications (CTT-N). La Chambre haute a adopté l'intervention mercredi par 97 voix contre 89. Le Conseil des Etats sera le prochain à se pencher sur la question.

La situation économique des médias est difficile depuis longtemps. La pandémie a encore aggravé la situation. La Confédération a proposé une aide financière jusqu'à fin 2021. Si l'on en croit le Conseil national, ce soutien aux médias imprimés devrait également être valable pour l'année 2022. Cette aide ne s'appliquerait qu'aux entreprises pour lesquelles aucun dividende n'est versé durant l'exercice 2022.

Le Conseil fédéral ne voit pas d'urgence

La majorité a fait valoir que la situation resterait difficile en 2022. La pandémie a encore eu un impact important sur les coûts et les budgets publicitaires au cours des premiers mois de l'année, a déclaré le porte-parole de la commission Marco Romano (centre/TI). Toutes les conditions sont donc réunies pour prolonger les aides Corona jusqu'à fin 2022, a-t-il ajouté.

Une minorité s'est prononcée contre la motion de la commission en se référant à la votation du 13 février. Après le net refus par les électeurs du paquet de mesures en faveur des médias, ce n'est pas le moment de parler de nouvelles mesures de soutien, a déclaré Christian Wasserfallen (PLR/BE).

La ministre des médias Simonetta Sommaruga a fait valoir que les nouvelles mesures seraient décidées avant que les effets effectifs de la pandémie sur la situation économique des médias imprimés pour l'année 2022 ne soient connus. Selon elle, la situation actuelle ne justifie pas une action urgente. (ats.)

(Visité 125 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet