Salle de rédaction européenne : les agences de presse reçoivent des fonds de l'UE

La Commission européenne subventionne à hauteur de près de 1,8 million d'euros la création d'une salle de rédaction européenne à Bruxelles, prévue par 16 agences de presse.

Langues parlées au European News Media Forum de cette année : Thierry Breton et Vera Jourova.

"Cette première salle de rédaction paneuropéenne permettra aux journalistes de couvrir ensemble les affaires de l'UE et de promouvoir l'esprit de coopération à domicile", a déclaré Thierry Breton, le commissaire européen en charge du marché intérieur, lundi lors du European News Media Forum à Bruxelles. "Nous pensons qu'avec cette nouvelle étape, nous renforcerons l'espace européen de l'information et augmenterons l'accès des citoyens à une information de qualité".

La vice-présidente Vera Jourova, chargée du renforcement de la liberté de la presse et du pluralisme des médias, a déclaré : "Je suis fermement convaincue que les médias sont plus forts grâce à la coopération transfrontalière".

Elle a cité comme exemple les recherches menées dans le cadre des "Pandora Papers" sur les fonds cachés par des hommes politiques et des célébrités dans des paradis fiscaux. "Je pense également que de tels réseaux et la solidarité rendent l'ingérence des États plus difficile", a complété Mme Jourova.

Site web multilingue

Selon les informations de la Commission, les fonds serviront entre autres à financer des formations continues dans la salle de presse et un nouveau site web multilingue contenant une sélection de textes des agences de presse sur des thèmes européens. Le projet est coordonné par l'agence de presse allemande DPA.

Y participent également, entre autres, l'AFP française, l'ANSA italienne, la Belga belge, l'APA autrichienne ainsi que les agences espagnoles EFE et Europa Press. L'agence de presse suisse Keystone-SDA participe également à ce projet. En outre, des agences comme l'ATA albanaise ou la Tanjug serbe y participent.

Lancement à partir de la mi-2022

Le président du conseil d'administration de dpa, Peter Kropsch, a déclaré : "Lorsque 16 agences de presse de 15 pays, chacune avec son point de vue national sur l'Europe, utilisent une newsroom commune à Bruxelles, tout le monde profite de la diversité des perspectives. Grâce à cette mise en réseau, la qualité journalistique augmente".

A cela s'ajouteraient des formations, des manifestations et surtout l'infrastructure de l'European Newsroom (ENR) avec la technique et les flux d'informations. "Dans le concept ENR, il est particulièrement important pour nous que tous les partenaires s'engagent en faveur d'un journalisme libre et indépendant", a déclaré Kropsch.

La mise en œuvre du projet commencera dès le mois de janvier. L'exploitation opérationnelle de la newsroom devrait ensuite débuter vers le milieu de l'année prochaine. (SDA)

(Visité 98 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet