La demande de vidéos payantes reste pratiquement inchangée

En 2022, l'offre de films payants a augmenté de 5 % par rapport à l'année précédente. Au total, 37 000 films ont été proposés en Suisse sous la forme de ce que l'on appelle la vidéo à la demande (VoD).

(Image symbolique : Unsplash.com)

Cependant, l'utilisation de la VoD sur les plateformes de streaming comme Netflix et autres est restée quasiment inchangée ou a diminué par rapport à 2021, selon le type, comme le montre la statistique VoD de l'Office fédéral de la statistique OFS, publiée vendredi. Le volume d'appels sur les services d'abonnement et de streaming n'a ainsi augmenté que de deux pour cent en 2022. Avant et pendant la pandémie de Corona, les plateformes de streaming avaient été très demandées.

L'offre des services d'abonnement et de streaming a cependant plus que doublé. Elle se compose en grande partie de films européens (39 %) et américains (41 %). Du côté de la demande, les productions américaines continuent de dominer. Selon l'OFS, les films suisses représentent moins de 3 pour cent de l'offre et génèrent à peine 1 pour cent des téléchargements.

Les films d'animation sont très appréciés. Comme les années précédentes, ils ont été consultés plus souvent que la moyenne. En revanche, la tendance est à la baisse pour les films documentaires.

Selon l'OFS, l'enquête sur la vidéo à la demande fait partie de la statistique des films et des cinémas. Elle offre un aperçu de l'offre de films sur les plateformes VoD disponibles en Suisse contre paiement. (SDA)

Plus d'articles sur le sujet