Les taux de pénétration de la radio et de la télévision se rapprochent du niveau pré-Corona

Au deuxième semestre 2021, la radio linéaire a atteint un jour moyen 77% de la population de 15 ans et plus résidant en Suisse. Les offres des fournisseurs de télévision ont été utilisées quotidiennement en direct ou en différé par 61% des personnes de 15 ans et plus. C'est ce que montre le relevé des données d'utilisation de Mediapulse pour le deuxième semestre 2021. L'intensité de l'utilisation des écouteurs a en outre été quantifiée pour le média radio.

L'utilisation de la radio avec des écouteurs n'étant pas prise en compte pour des raisons techniques de recherche, Mediapulse quantifie cette lacune par une étude d'enquête complémentaire. (Image symbolique : Unsplash)

Les premiers mois de la pandémie Corona ont fait bondir la demande pour les offres d'information et de divertissement des chaînes de télévision, ce qui a permis à l'ensemble du genre d'atteindre une pénétration quotidienne de 68 pour cent au premier semestre 2020 et de 64 pour cent au deuxième semestre. Au second semestre 2021, la valeur est de 61 pour cent et retrouve ainsi le niveau d'avant Corona. Cette tendance se confirme également pour la durée d'écoute, c'est-à-dire le temps d'utilisation quotidien de la télévision par personne. Celle-ci est passée de 123 minutes au second semestre 2019 à 133 minutes au second semestre 2020 et se situe à 121 minutes pour le semestre écoulé.

En revanche, les différences connues entre les trois régions linguistiques restent inchangées. Au deuxième semestre 2021, les offres des chaînes TV seront toujours nettement plus demandées en Suisse italienne (68% de pénétration et 148 minutes de durée d'écoute) qu'en Suisse romande (60%, 133 minutes) ou en Suisse alémanique (61%, 116 minutes).

La recherche télévisuelle menée par Mediapulse renseigne sur l'utilisation linéaire et différée de la télévision sur les téléviseurs traditionnels. Selon Mediapulse, une solution de mesure pour l'utilisation des offres TV via des terminaux alternatifs est déjà mise en œuvre, mais elle ne saisit pas encore complètement cette forme d'utilisation. C'est pourquoi les données d'utilisation correspondantes ne figurent pas dans les statistiques du deuxième semestre 2021.

Baisse de l'utilisation de la radio

Le média radio enregistre également un recul de sa pénétration par rapport au deuxième semestre 2020, passant de 79 pour cent à 77 pour cent actuellement, mais continue ainsi d'atteindre un public nettement plus important que la télévision. Cette tendance est comparable dans les trois régions linguistiques, ce qui maintient la traditionnelle différence de pénétration entre la Svizzera italiana (81%), la Suisse alémanique (77%) et la Suisse romande (74%).

En revanche, si l'on considère la durée d'utilisation de la radio, la Suisse alémanique prend la tête des régions linguistiques avec une durée d'écoute quotidienne de 89 minutes par personne, suivie de la Svizzera italiana avec 86 minutes et de la Suisse romande avec 69 minutes.

Quantification de l'utilisation des écouteurs publiée pour la première fois

La recherche radio de Mediapulse porte sur l'utilisation linéaire de programmes radio via tous les vecteurs de diffusion analogiques et numériques. Pour des raisons techniques, la recherche ne prend pas en compte l'utilisation de la radio via des écouteurs.

Mediapulse quantifie cette lacune de mesure à l'aide d'une étude d'enquête complémentaire. Il en ressort qu'en tenant compte de l'utilisation des écouteurs, la pénétration du genre augmenterait de 3 points de pourcentage en Suisse romande et de 2 points de pourcentage dans chacune des deux autres régions linguistiques. Parallèlement, la durée d'écoute quotidienne augmenterait d'environ 10 minutes au niveau national. Il convient de noter que cette estimation ne vaut que pour le total de l'utilisation linéaire de la radio et ne peut pas être ventilée selon les différentes stations de radio.

 

(Visité 350 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet