Les Suisses utilisent les services de radio et de télévision pendant 232 minutes par jour

Au premier semestre 2021, la radio linéaire a touché plus des trois quarts et la télévision linéaire et en différé deux bons tiers de la population de 15 ans et plus résidant en Suisse lors d'une journée moyenne, comme le montrent les données d'utilisation de Mediapulse. En moyenne, une personne adulte a passé 232 minutes par jour à utiliser les services de radio ou de télévision.

Entre janvier et juin 2021, 67% de la population résidente suisse âgée de 15 ans et plus a allumé son téléviseur chaque jour pour regarder les programmes proposés par les chaînes de télévision. Avec 74%, ce chiffre est plus élevé en Suisse italienne que dans les deux autres régions linguistiques (Suisse alémanique 66%, Suisse romande 67%).

Il en va de même pour le temps qu'une personne passe à regarder la télévision. Cela représente une moyenne de 144 minutes par jour dans le pays, mais 185 minutes dans la partie italophone du pays.

Radio à grande portée

Avec une audience quotidienne de 77%, la radio touche un public nettement plus important que la télévision au cours de la même période. Ici aussi, le leader est la Svizzera italiana, où 81% de la population adulte écoute un programme radio linéaire par jour via la FM, le DAB ou l'internet, suivie de la Suisse alémanique avec 78% et de la Suisse romande avec 74% d'écoute.

Cependant, si l'on considère le temps d'écoute quotidien par personne, qui est de 88 minutes pour l'ensemble de la Suisse, la Suisse alémanique arrive en tête avec 93 minutes, devant la Suisse italienne avec 86 minutes et la Suisse romande avec 73 minutes.

Changement d'affectation en raison de la pandémie

L'apparition de la pandémie au printemps 2020 a non seulement donné à la télévision plus de téléspectateurs, mais aussi des temps d'utilisation plus longs. Les chiffres actuels montrent que ce niveau n'a pas pu être tout à fait maintenu. Par rapport au premier semestre de l'année précédente, la portée de la télévision a diminué d'un point de pourcentage, passant de 68 à 67 %, et la durée d'écoute quotidienne a diminué d'une minute, passant de 145 à 144 minutes.

Dans des conditions de pandémie, la radio a légèrement perdu en portée au printemps 2020 en raison de l'élimination ou de la restriction des situations d'utilisation pertinentes, mais a en même temps gagné en temps d'utilisation. Un an plus tard, la tendance à la portée se poursuit avec une baisse d'un point de pourcentage par rapport au semestre de l'année précédente.

Dans le même temps, il n'a pas été possible de stabiliser l'augmentation du temps d'utilisation, qui a de nouveau chuté de 92 à 88 minutes dans une comparaison semestrielle.

Pour des raisons méthodologiques et d'économie de la recherche, les systèmes d'enquête de Mediapulse n'enregistrent pas l'utilisation des programmes radio et TV dans tous leurs détails, c'est pourquoi les chiffres présentés tendent à sous-estimer l'utilisation des contenus radio et TV. Par exemple, l'utilisation de la télévision dans les lieux publics - comme le visionnage en public - et via les appareils mobiles n'est pas enregistrée. Dans le cas de l'utilisation de la radio, l'utilisation en différé des programmes radio et l'utilisation de la radio via des écouteurs ne sont pas prises en compte.

Deuxième rapport trimestriel sur les données en continu

En plus de mesurer l'utilisation de la télévision, Mediapulse a pu quantifier la portée et le volume d'utilisation des offres internationales de vidéo et de streaming au sein des foyers TV depuis le début de 2021.

Tant le rapport sur le premier trimestre de 2021 que le deuxième rapport trimestriel qui vient d'être publié peuvent montrer que l'utilisation des images animées dans les ménages suisses est toujours dominée par les offres des diffuseurs de télévision. Parmi les plateformes non télévisuelles considérées, seuls YouTube et Netflix peuvent s'appuyer sur une base d'utilisateurs quotidiens stable à ce jour.

Le rapport du deuxième trimestre 2021 inclut désormais pour la première fois l'utilisation de la télévision sur les petits écrans, c'est-à-dire l'utilisation linéaire et en différé des chaînes de télévision via Blue TV Air, UPC, Quickline, Teleboy, Wilmaa et Zattoo sur les ordinateurs, les tablettes et les smartphones.

(Visité 133 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet