Les jeunes de 15 à 17 ans consomment les informations de manière diversifiée et flexible

Les jeunes préfèrent les formats visuels tels que les images et les vidéos pour s'informer sur l'actualité. En général, ils veulent des nouvelles plus positives et groupées qui résument les choses les plus importantes. C'est ce que montre une étude qualitative menée par le ZHAW auprès de 66 jeunes de Suisse.

bakom-grafik

(Source. Zhaw.ch)

Une équipe de recherche dirigée par l'université des sciences appliquées de Zurich, en collaboration avec des collègues des universités de Lugano et de Lausanne, s'est penchée sur le monde des jeunes. L'objectif était de comprendre comment atteindre les "natifs du numérique" avec des informations.

À cette fin, ils ont mené des entretiens avec des participants âgés de 12 à 20 ans, documenté leur consommation d'informations et leur ont fait rédiger des journaux intimes. Cela a révélé comment le comportement des jeunes en matière d'information change avec l'âge.

 

Influencé par la consommation de nouvelles par les parents

Selon l'étude, la consommation d'informations des jeunes de 12 à 14 ans est fortement influencée par leurs parents. Ils n'utilisent guère leurs smartphones pour accéder à des services d'information en ligne - en partie parce que les parents et l'école limitent le temps qu'ils passent avec leur téléphone portable. Au lieu de cela, ils feuillettent parfois le journal à la maison ou regardent les informations quotidiennes avec leurs parents. Cependant, les rapports leur sont généralement incompréhensibles ou ne les intéressent pas car ils n'y voient aucun point de contact avec leur propre vie.

 

Ouvert à toute nouvelle

À partir de 14 ans, le tableau change : l'influence des parents diminue, celle des amis, des connaissances et des plateformes de médias sociaux augmente. Les jeunes veulent être informés afin d'avoir leur mot à dire et d'être intégrés socialement. Cependant, ils n'ont pas encore de routine et sont ouverts à toute nouvelle.

Par conséquent, ce groupe d'âge a le plus de chances d'être atteint par les nouveaux formats d'information, écrivent les auteurs de l'étude. Selon l'étude, cette tranche d'âge souhaite des applications comportant des images, de courtes vidéos et des superpositions de texte qui résument les informations les plus importantes.

Dès que les jeunes atteignent l'âge de 18 ans, ils accèdent aux informations de manière très spécifique via des applications et des canaux de médias sociaux. Ils savent ce qu'ils veulent savoir, où trouver l'information et quels sont les formats qu'ils préfèrent. Bien que les vidéos et les photos soient toujours populaires, elles gagnent progressivement du terrain sur les rapports écrits. (SDA)

iam-medialab-05-11-2020-audience-model-graphic-2

(Source. Zhaw.ch)

(Visité 100 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet