IGEM Digimonitor : Facebook dégringole chez les jeunes Suisses, les services de streaming progressent

Les jeunes Suisses se détournent de Facebook. Spotify est la plateforme numérique qui connaît la plus forte croissance, devant Netflix. Cependant, les médias classiques continuent d'être utilisés par de larges masses - des jeunes aux moins jeunes. C'est ce que montre l'étude Digimonitor du groupement d'intérêt des médias électroniques (IGEM) et du WEMF.

Les résultats les plus importants en un coup d'œil :

  • Spotify connaît la croissance la plus rapide de toutes les plateformes. Environ 1,6 million de personnes en Suisse utilisent désormais Spotify (26%). Mais 5,6 millions de personnes écoutent la radio (88 %).
  • Netflix ne connaît plus une croissance aussi rapide. Un peu moins de 1,8 million regardent Netflix (28 %) et 4,2 millions utilisent YouTube de temps en temps (67 %). Mais 5,9 millions regardent la télévision traditionnelle (94 %) et 3,4 millions sont allés au cinéma au cours des six derniers mois (53 %). 
  • Facebook s'effondre chez les jeunes : en 2019, seuls 36% des jeunes Suisses sont encore sur Facebook. Grâce à WhatsApp et Instagram, le groupe Facebook compte néanmoins 80 % de la population suisse parmi ses utilisateurs.
  • Les enceintes à commande vocale telles que l'Amazon Echo sont bien connues, mais les haut-parleurs intelligents sont encore peu utilisés en Suisse.

Facebook perd, les services de streaming gagnent

Grafik4_Entwicklung_Social-Media_Streaming_Junge15-24Jahre

Les jeunes Suisses âgés de 15 à 24 ans tournent le dos à Facebook. Alors que 82 % des jeunes utilisaient encore Facebook au moins occasionnellement en 2014, ils ne sont plus que 36 % à le faire en 2019. D'autre part, le service de streaming musical Spotify est en forte croissance. Spotify a gagné 325 000 nouveaux utilisateurs en l'espace d'un an. 1,6 million de personnes écoutent désormais de la musique via Spotify au moins occasionnellement, ce qui correspond à un quart de la population totale. Chez les jeunes de 15 à 24 ans, la proportion d'utilisateurs de Spotify et de Netflix est plus de deux fois plus importante : environ 60 % des jeunes Suisses écoutent de la musique sur Spotify ou regardent Netflix de temps en temps. Spotify est utilisé de manière plus intensive que Netflix : un Suisse sur six âgé de 15 ans et plus écoute Spotify tous les jours. Mais seulement un sur dix se branche sur Netflix tous les jours.

En 2015, seuls 5 % de la population âgée de 15 ans et plus regardaient Netflix de temps en temps. En 2019, plus d'un sur quatre (28 %) le fera. Toutefois, la croissance de Netflix s'est considérablement ralentie. Netflix compte désormais un peu moins de 1,8 million d'utilisateurs en Suisse. Vous devez pouvoir vous permettre l'abonnement à Netflix : Plus les revenus augmentent, plus l'utilisation de Netflix augmente. 

Grafik1_Nutzung-Medien_Plattformen_alle-Personen

Différences entre les sexes dans la préférence pour les plateformes

Instagram continue de se développer. 27 % de la population est occasionnellement sur Instagram. Instagram est particulièrement populaire auprès des jeunes : 80 % des 15 à 24 ans l'utilisent, la majorité d'entre eux même plusieurs fois par jour. L'âge moyen des utilisateurs d'Instagram est de 32 ans. Seuls les utilisateurs de Snapchat et de Twitch sont nettement plus jeunes, autour de 25 ans. Les plus jeunes sont les utilisateurs du portail vidéo chinois Tik Tok : Ceux-ci n'ont pas encore 16 ans. Le sport électronique sur la plateforme de jeux Twitch, qui appartient à Amazon, est pratiquement un sujet purement masculin : un peu moins de 90 % des 260 000 utilisateurs sont des hommes.

Les femmes sont également beaucoup moins présentes que les hommes sur le service de messages courts Twitter et sur les plateformes de carrière Linkedin et Xing. En revanche, Pinterest ne compte presque que des utilisateurs féminins. Sur les 1,1 million d'utilisateurs occasionnels de Pinterest, plus de 800 000 sont des femmes.

Grafik3_Positionierung_Medien_Plattformen_Frauen-vs.-Männer

Les médias classiques continuent d'être utilisés

Malgré les nombreuses nouvelles offres numériques, la télévision, la radio et le cinéma restent populaires en Suisse. Avec 5,6 millions d'auditeurs, la radio dépasse de loin les 1,6 million d'utilisateurs de Spotify. Les plus jeunes écoutent aussi encore beaucoup la radio. Plus des trois quarts des personnes de moins de 25 ans écoutent la radio, et moins de la moitié le font même quotidiennement.

Les cinémas sont toujours fréquentés malgré Netflix et Cie. Plus de la moitié de la population est allée au cinéma au moins une fois au cours des 6 derniers mois. Le cinéma est encore plus populaire chez les jeunes : Plus de 80 % des personnes de moins de 25 ans vont au cinéma au moins une fois tous les six mois, et une grande partie d'entre elles plusieurs fois.

Les 5,9 millions de téléspectateurs sont plus de trois fois plus nombreux que les 1,8 million d'utilisateurs de Netflix. Même par rapport à YouTube, la télévision traditionnelle compte presque 1,7 million de téléspectateurs de plus. Avec 94 % de la population âgée de 15 ans et plus, les grandes masses regardent la télévision. Deux tiers des Suisses allument la télévision au cours d'une journée moyenne. Près de 40 % des jeunes de 15 à 24 ans regardent également la télévision tous les jours. Grâce aux smartphones et aux ordinateurs, les gens regardent aussi de plus en plus la télévision en déplacement et de façon mobile. Cependant, la majorité de l'utilisation de la télévision se fait encore à la maison, devant le téléviseur classique à grand écran. Pour les jeunes Suisses en particulier, la télévision est un "média social" et est regardée plus souvent que la moyenne lorsqu'ils rendent visite à des amis, des connaissances ou des parents. Le téléviseur classique reste de loin l'appareil le plus populaire pour regarder la télévision dans toutes les tranches d'âge. 

Large base d'utilisateurs pour "Libra" en Suisse

Malgré le déclin de Facebook, la base d'utilisateurs pour l'introduction de la future monnaie numérique "Libra" est importante. L'entreprise de Mark Zuckerberg touche 80 % de la population suisse âgée de 15 ans et plus avec ses services Facebook, Instagram et Whatsapp. Parmi les moins de 40 ans, presque tous (95 %) utilisent au moins une plateforme de l'univers Facebook. Le service de messagerie Whatsapp représente la part la plus importante. Whatsapp est utilisé à lui seul par plus des trois quarts de la population (77 %). Instagram et Facebook n'apportent guère de portée supplémentaire au groupe Facebook. 

Les enceintes intelligentes sont connues, mais encore peu utilisées

Les enceintes à commande vocale telles que Amazon Echo, Google Home ou Apple HomePod sont familières aux Suisses : Un peu moins de 40 % savent ce que sont ces enceintes intelligentes. Toutefois, seule une minorité absolue les utilise réellement. Moins de 3 % de la population parle au moins occasionnellement avec une enceinte intelligente. Ce n'est même pas 170 000 personnes.

Grafik2_Nutzung-elektronische-Geräte_alle-Personen

Le site Etude Digimonitor enquête chaque année depuis 2014 sur l'utilisation des médias et appareils électroniques en Suisse. Les données sont représentatives de l'ensemble de la population de Suisse alémanique et de Suisse romande âgée de 15 ans et plus, car les offliners et les personnes sans connexion fixe sont également interrogés. Au nom du groupe d'intérêt des médias électroniques IGEM et la FEMC, l'Institut Link a interrogé 1786 personnes par téléphone en 2019, dont 1034 en Suisse alémanique et 752 en Suisse romande. L'intervalle de confiance est au maximum de +/- 2,3 points de pourcentage.

(79 visites, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet