L'utilisation de la télévision en différé continue d'augmenter - les jeunes la regardent moins souvent

Les 15 à 29 ans ont moins regardé la télévision au second semestre 2016. En revanche, l'utilisation de la télévision en différé chez les jeunes de Suisse romande a atteint un nouveau record. Cependant, deux tiers des Suisses regardent encore la télévision linéaire tous les jours.

fernseher

Au deuxième semestre 2016, la télévision linéaire traditionnelle est encore utilisée par environ deux tiers de la population suisse en moyenne quotidienne. Contrairement à la portée, la durée d'écoute quotidienne est en baisse par rapport au même semestre de l'année précédente. Une diminution du nombre de minutes de télévision regardées s'observe surtout en Suisse romande et chez les 15-29 ans dans toutes les régions linguistiques. L'utilisation de la télévision en différé atteint un nouveau record de 26% chez les téléspectateurs romands de 15 à 29 ans.

La portée quotidienne moyenne du média télévision au second semestre 2016 s'avère assez stable par rapport au même semestre de l'année précédente. Seule la Suisse romande a enregistré une légère baisse de la portée de l'ordre de 0,8 pour cent. Si l'on observe l'évolution des chiffres des premiers semestres de 2013 à 2016, une tendance à l'augmentation du nombre de personnes qui regardent la télévision en moyenne quotidienne peut même être observée dans toutes les régions. Même en limitant l'observation au groupe d'âge "15-49", on peut parler d'une portée TV stable. Ce n'est que chez les 15-29 ans que l'on observe une tendance à la baisse du nombre moyen de téléspectateurs par jour, en particulier au cours du second semestre de l'année.

Bildschirmfoto%202017-01-12%20um%2013.15.05
Bildschirmfoto%202017-01-12%20um%2013.15.27

Durée d'écoute inférieure à la moyenne en Suisse alémanique et en Suisse romande

Dans deux des trois régions linguistiques - la Suisse alémanique (118 minutes) et la Suisse romande (135 minutes) - la durée d'écoute parmi la population totale âgée de 3 ans et plus a atteint au deuxième semestre 2016 son niveau le plus bas depuis l'introduction du nouveau système de mesure en 2013. Si l'on restreint l'analyse à la tranche d'âge des 15-49 ans, la Suisse italienne est également concernée par une valeur minimale historique par rapport à l'autre moitié de l'année. Au vu de l'évolution des anciens seconds semestres et des premiers semestres des quatre dernières années, il serait toutefois prématuré de parler d'une tendance négative. Au cours du premier semestre de l'année qui vient de s'achever, la durée d'écoute de la télévision parmi la population totale âgée de 3 ans et plus a été plus longue qu'au cours du semestre précédent. Néanmoins, on observe des évolutions clairement négatives en ce qui concerne la durée d'écoute : en Suisse romande, une tendance très nette semble se cristalliser, selon laquelle la durée d'écoute est de plus en plus courte dans la tranche d'âge des 15 à 29 ans.

Bildschirmfoto%202017-01-12%20um%2013.28.20
Bildschirmfoto%202017-01-12%20um%2013.28.35

Une utilisation décalée dans le temps, un succès débridé

De toutes les valeurs présentées ici, seul le rapport entre l'utilisation de la télévision en différé et l'utilisation totale de la télévision montre une évolution linéaire et constante de semestre en semestre : La proportion de l'utilisation de la télévision en différé dans l'utilisation totale de la télévision augmente de semestre en semestre dans toutes les régions et dans tous les groupes d'âge. Avec une part de 26 pour cent, la Suisse romande atteint un nouveau record à cet égard chez les 15-29 ans.

Bildschirmfoto%202017-01-12%20um%2013.31.01
Bildschirmfoto%202017-01-12%20um%2013.30.47

Image : 3dman_eu/Pixabay

(Visité 37 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet