Ringier Advertising baisse les prix des annonces pour trois titres à partir de 2022

Ringier Advertising a décidé d'adapter les prix des annonces de certains titres de la presse écrite afin de répondre aux changements de comportement des lecteurs en matière de consommation de médias. Début 2022, les prix des annonces pour le SonntagsBlick, la Schweizer Illustrierte et L'illustré seront donc réduits de 14 à 17 pour cent.

Les mesures de lockdown prises pour endiguer la pandémie de Corona ont eu pour conséquence, entre autres, une mobilité réduite de la population ainsi que des fermetures répétées de restaurants et de kiosques pendant plusieurs semaines. Selon Ringier Advertising, la fermeture des restaurants, des salons de coiffure ou des cabinets médicaux a réduit le nombre de deuxièmes et troisièmes lecteurs par exemplaire, et les kiosques fermés ont entraîné une forte réduction des ventes au numéro.

Le SonntagsBlick en tant que titre dominical avec la plus grande part de ventes individuelles de 26,3 pour cent, a été particulièrement touché par cette mesure. En réaction à cette évolution, Ringier Advertising a décidé de baisser en conséquence les prix des annonces de différents titres imprimés à partir de début 2022, comme le précise un communiqué. Ainsi, les prix des annonces pour le SonntagsBlickqui Swiss Illustrated et L'illustré réduit de 14% à 17%.

Le Managing Director Thomas Passen se montre confiant : "Malgré un nombre de lecteurs en baisse, nos tirages par abonnement entièrement payés se situent toujours à un niveau stable".
A l'avenir également, les annonceurs devraient veiller à un mélange équilibré de print et de numérique lors de la réservation de publicité. La presse écrite reste un instrument incroyablement puissant pour certains groupes cibles, comme le montre régulièrement l'évaluation des campagnes.

(Visité 123 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet