Ringier Advertising et Brand Metrics mesurent l'impact des campagnes de marques sur les marques.

Ringier Advertising a conclu un partenariat avec Brand Metrics. Ensemble, ils veulent aider les annonceurs suisses à prouver l'effet d'entraînement de la marque généré par les campagnes publicitaires.

L'algorithme utilise une question simple avec cinq options de réponse pour fournir des informations fiables sur l'impact qualitatif de la publicité. C'est ce que Ringier Advertising et Brand Metrics ont écrit dans une déclaration commune. L'algorithme peut être appliqué à la publicité native, à la publicité par affichage et aux spots publicitaires. La collecte de données a lieu directement sur les sites web des éditeurs, où des utilisateurs sélectionnés sont interrogés sur leur attitude envers la marque. Les résultats sont ensuite attribués aux quatre indicateurs clés de performance (ICP) suivants : notoriété de la marque, considération, préférence pour la marque et intention d'achat, tout en effectuant une comparaison avec le secteur.

Le portefeuille de Ringier Advertising comprend les propres titres suisses de Ringier et Ringier Axel Springer Suisse ainsi que des portails externes tels que Bluewin.ch et Le Temps. Grâce à sa collaboration avec Brand Metrics, l'entreprise vise à démontrer l'efficacité des mesures de publicité numérique.

Grâce à l'algorithme, les éditeurs devraient être en mesure de prouver systématiquement l'efficacité de leurs mesures sur la base des chiffres clés définis par les annonceurs. Pour ce faire, on enregistre l'effet de levier de la marque et on le compare à un point de référence, quels que soient l'ampleur et le coût de la campagne.

Par exemple, dans le cadre d'une récente campagne pour L'Oréal menée par Ringier Advertising et Brand Metrics, Brand Metrics a révélé en juin 2021 qu'un lift de la marque avait été réalisé sur les quatre KPI. Il a été constaté que la marque de soins de la peau La Roche-Posay est très bien positionnée par rapport aux autres marques de produits de beauté en ce qui concerne les indicateurs clés de considération et de préférence pour la marque, qui se situent au milieu de l'entonnoir de la marque, mais qu'elle est plutôt faible en ce qui concerne l'intention d'achat.

"Pour nos clients, ni les taux de clics ni les impressions ne sont déterminants. Cependant, en raison du manque d'alternatives, l'industrie s'est concentrée trop longtemps sur ces valeurs précises", explique Thomas Passen, directeur général de Ringier Advertising. "Les annonceurs ont un besoin urgent de preuves qu'ils atteignent leurs objectifs spécifiques grâce à la publicité. En travaillant avec Brand Metrics, nous garantissons l'efficacité des campagnes de marque et montrons comment elles peuvent être améliorées en fonction des objectifs individuels. Cela est précieux pour les réunions de consultation avec tous nos partenaires publicitaires."

"L'objectif principal de la dernière campagne était de faire connaître aux consommateurs suisses la marque La Roche-Posay, qui est recommandée par les dermatologues du monde entier. Les résultats de la mesure indiquent clairement à notre équipe de marque ce qu'il faut faire pour que la prochaine campagne soit encore plus réussie", ajoute Frank Burkhardt, CMO de L'Oréal.

(Visité 155 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet