Neo Advertising se taille la part du lion dans l'inventaire OOH des VBZ zurichoises

Neo Advertising a remporté neuf des dix lots Out-of-Home (OOH) de l'appel d'offres des transports publics zurichois VBZ et devient le nouveau partenaire de commercialisation. L'entreprise de médias reprendra en 2022 environ 1200 surfaces d'affichage dans le centre et l'agglomération de Zurich.

Selon un communiqué, Neo Advertising se chargera ainsi de la commercialisation pour les VBZ pendant les sept prochaines années. La seule exception concerne les surfaces publicitaires sur la place de la gare, qui seront confiées à Livesystems.

Pour les VBZ, cet appel d'offres est une étape supplémentaire dans le projet "Smarte Haltestelle", dans le cadre duquel les VBZ, deuxième fournisseur de publicité extérieure en Suisse, souhaitent également se développer sur le plan technologique.

Le nouvel appel d'offres conduirait à des recettes d'au moins 14,9 millions de francs par an, réparties sur la durée du contrat de sept ans et en faveur de la ville de Zurich et de la communauté de transport zurichoise (ZVV).

Neo Advertising, qui remplace ainsi Clear Channel, a fait la meilleure offre, tant sur le plan qualitatif que quantitatif. "C'est l'aboutissement d'un appel d'offres complexe, équitable et correct selon toutes les règles des marchés publics", se réjouit Martin Suter, responsable des arrêts et de la commercialisation chez VBZ. Le grand intérêt manifesté par les spécialistes de la commercialisation montre également l'attractivité des surfaces publicitaires aux arrêts des VBZ.

Comme pour les emplacements d'affichage analogiques, l'appel d'offres reposait sur un concept orienté vers le marché et la demande, qui répartissait en différents lots les emplacements d'affichage mis au concours pour la commercialisation. Ces lots pouvaient faire l'objet d'offres individuelles ou en bloc.

Parce qu'ils croient en l'avenir et au grand potentiel de la publicité extérieure numérique (Digital out of Home, DOOH), les VBZ ont mis l'accent, dans le cadre de l'appel d'offres, moins sur une garantie minimale que sur un taux de remise aussi élevé que possible. Cet objectif est atteint avec 81,25% dans l'offre de Neo Advertising.

La surconsommation d'électricité est surcompensée

Les VBZ veulent compenser la consommation supplémentaire d'électricité due aux surfaces publicitaires numériques : Le courant nécessaire provient exclusivement de sources renouvelables. En outre, l'entreprise d'électricité de la ville de Zurich (ewz) a transformé les éclairages des arrêts de bus existants - des LED avec capteurs de mouvement remplaceront à l'avenir les tubes fluorescents. Les VBZ économisent ainsi suffisamment d'électricité pour que le bilan écologique des surfaces publicitaires soit non seulement compensé, mais que des économies d'électricité supplémentaires soient générées à hauteur de 55 907 kWh par an. De plus, les dernières technologies de surfaces publicitaires numériques, qui consomment nettement moins d'énergie, seront installées. Parallèlement, les VBZ souhaitent supprimer un espace publicitaire analogique pour chaque espace publicitaire numérique.

DOOH : 21 pour cent à Zurich

La numérisation de 21 pour cent de toutes les surfaces publicitaires des VBZ est sans précédent en Suisse, poursuit le communiqué. Selon les VBZ, Zurich devient ainsi leader dans le domaine DOOH. C'est aussi pour cette raison que le projet a une certaine importance pour l'ensemble du marché publicitaire suisse. Les transformations des surfaces analogiques en surfaces numériques commenceront dès le début de l'année 2022.

Plus d'articles sur le sujet