Le Bremsklotz d'or 2022 est attribué à la directrice de l'OFSP Anne Lévy

Le prix de la honte des journalistes "Bremsklotz d'or" sera décerné en 2022 à la directrice de l'Office fédéral de la santé publique OFSP, Anne Lévy. Selon le réseau de recherche Investigativ.ch, les contrats de vaccins expurgés sont un exemple d'accès empêché à l'information.

Cette année, le prix de la honte d'Investigativ.ch est décerné à la cheffe de l'OFSP Anne Lévy. (Photo d'archives : Keystone/Peter Schneider)

Le fait que le public ait besoin d'informations exactes en période de pandémie difficile pour faire confiance aux autorités devrait être une évidence, comme le souligne un communiqué de presse publié lundi soir. Or, pendant la pandémie de Corona, l'OFSP a fait preuve de "négligence dans l'application de la loi sur la transparence".

Dans les documents publiés avec hésitation, l'OFSP a "préféré noircir trop que pas assez". De plus, les journalistes d'investigation se sont souvent heurtés à des refus de la part de l'OFSP. Certains journalistes attendent depuis plus de deux ans des documents décisifs de l'OFSP sur les prix des médicaments.

Depuis 2014, le réseau de recherche investigativ.ch décerne cette distinction à des personnes qui se sont "distinguées" dans le domaine de la prévention de l'information. (SDA)

Plus d'articles sur le sujet