Blick.ch veut apparemment introduire un paywall

Selon les médias, Blick pourrait, dès l'année prochaine, miser sur des contenus payants pour les contributions de service. La majeure partie de l'information resterait toutefois gratuite, a-t-on appris.

A partir du printemps 2023, tous les articles de Blick.ch ne seront plus accessibles gratuitement. Comme l'explique Semaine des médias un porte-parole du groupe Blick a confirmé au magazine spécialisé qu'une partie de l'offre se trouverait derrière un paywall à partir du printemps prochain. L'idée n'est pas nouvelle : en décembre 2012 déjà, des plans pour une offre payante avaient fait le tour du monde (Werbewoche.ch a rapporté).

Les articles payants sont en premier lieu des contributions à caractère de service et d'une grande utilité pour le public, précise le rapport. La majeure partie des articles devrait toutefois rester accessible gratuitement. Actuellement, la maison d'édition est déjà à la recherche de collaborateurs correspondants.

Plus d'articles sur le sujet