Sport et égalité : Ringier et Laureus s'engagent pour les enfants

La Fondation Laureus Suisse et Ringier ainsi que Ringier Axel Springer Suisse veulent intensifier leur partenariat médiatique. Ensemble, ils s'engagent en faveur des enfants et des jeunes en Suisse.

Cette coopération doit permettre de rendre l'offre de la fondation accessible à encore plus d'enfants et de jeunes. Ainsi, les partenaires peuvent également compter sur le soutien des ambassadeurs et ambassadrices Laureus tels que Christian Stucki, Daniela Ryf, Nicola Spirig ou Marco Odermatt. Actuellement, la Fondation Laureus aide environ 20'000 enfants et adolescents dans toute la Suisse grâce à ses sept programmes sportifs sociaux.

Une activité physique et sportive régulière - notamment avec d'autres enfants - est une condition importante pour le développement optimal des enfants et des adolescents. Grâce au sport, la Fondation Laureus Suisse souhaite les aider à mener une vie positive, intégrative et autodéterminée. Pour ce faire, la fondation finance, promeut et développe des programmes sportifs sociaux dans les domaines de la promotion des filles, de l'intégration et de la santé. En effet, malgré la diversité de l'offre sportive en Suisse, de nombreux enfants n'ont pas accès au sport par manque de moyens financiers.

"Avec le groupe Ringier, nous avons à nos côtés un partenaire solide qui partage nos valeurs. Dans le domaine des reportages sportifs, Ringier occupe une position de leader en Suisse, l'enthousiasme pour le sport est palpable", déclare Martin Wittwer, directeur national de la Fondation Laureus Suisse. "L'engagement de l'entreprise de médias en faveur de l'égalité des sexes, par exemple avec l'initiative EqualVoice, est également admirable et va dans notre sens".

Soutien aux programmes sportifs

Le partenariat médiatique avec Ringier et Ringier Axel Springer Suisse dans les domaines du marketing, du sponsoring et de la promotion doit permettre de soutenir et de développer des programmes sportifs ciblés. D'ici la fin de l'année, la Fondation Laureus souhaite ainsi atteindre 22'000 enfants et adolescents et les accompagner dans leur développement pour en faire des personnalités sûres d'elles-mêmes et actives.

Pour la Schweizer Illustrierte, le partenariat avec la Fondation Laureus est particulièrement précieux. Silvia Binggeli, rédactrice en chef de la Schweizer Illustrierte, se réjouit de la poursuite du partenariat avec les médias : "Tous les enfants qui grandissent en Suisse n'ont pas accès à des clubs ou des associations sportives. Les filles, en particulier, sont toujours en sous-nombre dans le sport. Grâce à notre collaboration avec la Fondation Laureus, nous voulons changer cela. Je suis convaincue qu'ensemble, nous pouvons faire la différence".

(Visité 68 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet